Législatives : la Nupes divisée sur l'idée de constituer un groupe unique à l'Assemblée

Publié
Législatives : la Nupes divisée sur l'idée de constituer un groupe unique à l'Assemblée
FRANCEINFO
Article rédigé par
H. Capelli, M. Arribe, L. de Pavant, A. Etienne - franceinfo
France Télévisions

La proposition de Jean-Luc Mélenchon de constituer un groupe unique sous la bannière Nupes à l'Assemblée nationale, non contenue dans l'accord, a laissé poindre de premières dissensions au sein de la coalition.

Lundi 20 juin, au lendemain du second tour des élections législatives, Jean-Luc Mélenchon, chef de file de la Nupes, a proposé de réunir la gauche dans un seul groupe à l'Assemblée nationale. L'alliance des gauches compte en effet 142 députés, plus que le Rassemblement national. Au sein de cette coalition, chaque formation politique est indépendante et aucune n'égale les 89 sièges remportés par le RN.  

Des groupes pour chaque formation politique

L'idée de groupe unique a été rejetée par les députés communistes, socialistes et écologistes. "Nous, on a un deal, qui est l'accord qui a été passé, dans lequel il était prévu, noir sur blanc, des groupes pour chacune des formations politiques", assure Jérôme Guedj, député Nupes-PS de l'Essonne. La gauche a remporté deux fois plus de circonscriptions qu'aux élections législatives de 2017. "J'espère que la Nupes va tenir (…) ils ont fait un accord pour un programme commun", affirme une femme. Les forces de gauche ont des divergences sur l'Europe, la police ou encore le nucléaire.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.