Laurence Sailliet : une porte-parole qui hésite à porter la parole

Invitée du 8h30 Toussaint-Aphatie sur Franceinfo ce lundi 5 février, Laurence Sailliet, porte-parole LR, a rencontré des difficultés pour... porter la parole sur certains sujets. 

Voir la vidéo
FRANCEINFO
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

"Je ne voudrais pas m'avancer sur quelque chose à laquelle je n'ai pas de certitude", "vous savez, on ne prend pas ce type de position...", "je trouve que c'est très compliqué comme sujet", ou encore "ce n'est pas à moi d'en juger", ce sont quelques-unes des "prises de position" de Laurence Sailliet, la porte-parole Les Républicains qui hésite à... porter la parole. Invitée du 8h30 Toussaint-Aphatie ce lundi 5 février, Laurence Sailliet affirme que les suppressions de postes prévues dans le programme présidentiel de François Fillon lui paraissaient "beaucoup". C'était une erreur ? "Je ne peux pas dire une erreur mais, en tout cas, je pense que la vérité était au milieu", réplique-t-elle. 

"Ce n’est pas à moi d'en juger"

Y a-t-il une rivalité entre Laurent Wauquiez et Gérald Darmanin ? "Alors là, vous me faites une annonce. Je n'ai jamais senti une quelconque rivalité et, vous savez, on ne prend pas ce type de positions", fait valoir la porte-parole LR. Interrogée également sur sa position concernant le jugement des jihadistes français capturés en Syrie, Laurence Sailliet affirme : "Ils sont partis faire la guerre contre leur pays, qu'ils soient jugés sur place c'est évident." Et s'ils risquaient la peine de mort ? "Ce n’est pas à moi d'en juger", observe-t-elle. Il y a quand même bien un sujet sur lequel elle s'engage : Laurent Wauquiez serait "un excellent président de la République". Mais, cela encore, "ce n'est pas la parte-parole" qui le dit, "c'est la politique", assure celle qui fût, pendant une brève période, candidate à la présidence du parti. 


Laurence Sailliet
Laurence Sailliet (FRANCEINFO)