Infographies Résultats des législatives 2022 : Paris, Marseille, Nantes, Toulouse… Visualisez le recul de la majorité présidentielle dans les grandes villes

Aux législatives de 2017, les candidats d'En marche ! avaient séduit les électeurs des métropoles. Cinq ans plus tard, la coalition de la majorité présidentielle sortante a perdu du terrain dans ces très grandes villes.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
La majorité a perdu un grand nombre de circonscriptions à Paris, Nantes, Toulouse et Marseille, à l'issue des législatives. (ELLEN LOZON / FRANCEINFO)

Dans les très grandes villes, la majorité présidentielle – toute relative désormais – ne fait plus autant recette qu'il y a cinq ans. Aux élections législatives de 2017, En marche !, la toute nouvelle offre politique lancée par Emmanuel Macron, avait séduit l'électorat des métropoles et ses candidats à la députation y avaient conquis de nombreuses circonscriptions. Aux législatives de 2022, la donne a changé. A l'issue du second tour, dimanche 19 juin, les candidats d'Ensemble !, la coalition de soutien au chef de l'Etat, ont perdu de nombreuses circonscriptions à Paris, Nantes, Marseille ou encore Toulouse, en majeure partie au profit de la Nouvelle Union populaire écologique et sociale (Nupes), l'alliance de gauche réunissant notamment La France insoumise, Europe Ecologie-Les Verts, le Parti socialiste et le Parti communiste. Un basculement de la géographie électorale illustré par franceinfo en quatre cartes animées.

Paris scindé en deux entre Ensemble ! et la Nupes

A Paris, la majorité présidentielle sortante perd six circonscriptions, prises par la Nupes. Un coup de force de la part de l'alliance de gauche. En ajoutant la circonscription prise aux Républicains, la Nupes parvient à mettre la main sur neuf circonscriptions, décrivant un arc englobant l'est parisien. Ensemble ! conquiert toutefois tout l'ouest de la capitale, privant LR de deux circonscriptions. "Cela reflète un clivage sociologique général entre l'Est, historiquement populaire, et l'Ouest bourgeois", analyse le géographe Jean Rivière dans Libération (article payant).

A Nantes, Ensemble ! perd trois circonscriptions prises par la Nupes

En 2017, LREM avait réalisé le grand chelem, en remportant les cinq circonscriptions nantaises. En 2022, les candidats de la Nupes ont battu trois des cinq députés sortants. Les législatives entérinent un basculement déjà visible au premier tour de la présidentielle : Jean-Luc Mélenchon avait en effet devancé Emmanuel Macron avec un score de 33,11% pour le candidat de La France insoumise, contre 29,64% pour le président sortant.

A Toulouse, la Nupes reprend quatre des cinq circonscriptions à Ensemble !

En 2017, Toulouse avait élu des députés macronistes dans ses cinq circonscriptions. En 2022, la macronie a perdu de sa superbe dans la Ville rose. Quatre circonscriptions ont été conquises par la Nupes. Seule la députée LREM sortante Corinne Vignon sauve son siège dans la 3e circonscription. Comme à Nantes, les législatives confirment la tendance observée à la présidentielle. Jean-Luc Mélenchon avait distancé de dix points Emmanuel Macron au premier tour : 36,95% contre 26,39%. 

A Marseille, une poussée de la gauche

A Marseille, les soutiens d'Emmanuel Macron perdent trois circonscriptions du nord et du centre au profit de la Nupes et du RN, qui fait son entrée dans la cité phocéenne. Mais Ensemble ! compense en partie ses pertes en prenant à LR les deux circonscriptions de l'est de la ville. Comme la conquête de l'ouest parisien par Ensemble !, ces prises marseillaises traduisent la droitisation du socle électoral d'Emmanuel Macron.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Actualité des Elections Législatives 2022

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.