Législatives 2024 : Aurélien Rousseau, ancien ministre de la Santé d'Elisabeth Borne, représentera le Nouveau Front populaire dans les Yvelines

Il avait quitté le gouvernement en décembre après le vote de la loi immigration. Il avait aussi été le directeur de cabinet de la Première ministre, notamment durant la très contestée réforme des retraites.
Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min
Aurélien Rousseau, alors ministre de la Santé d'Elisabeth Borne, quitte le Conseil des ministres à l'Elysée, le 12 décembre 2023. (LUDOVIC MARIN / AFP)

Une prise retentissante et surprenante pour le Nouveau front populaire. L'ancien ministre de la Santé Aurélien Rousseau représentera la coalition de gauche lors des élections législatives dans les Yvelines, a fait savoir vendredi 14 juin Place publique, le parti de Raphaël Glucksmann, confirmant une information de L'Express.

Aurélien Rousseau avait claqué la porte du gouvernement en décembre après le vote de la loi immigration. "Je constate cliniquement que ce n’est pas possible pour moi d’expliquer ce texte", avait-il justifié auprès du Monde.

Ancien directeur de l'Agence régionale de santé d'Ile-de-France pendant la crise du Covid-19, Aurélien Rousseau avait aussi été le directeur de cabinet de la Première ministre Elisabeth Borne, notamment durant la très contestée réforme des retraites.

Emmanuel Macron ironise sur sa "cohérence"

Son ralliement a provoqué de nombreuses réactions vendredi soir. "Ca montre toute sa cohérence", a ironisé Emmanuel Macron après l'annonce de ce ralliement, en marge du G7 à Bari (Italie).

Il "va devoir expliquer pourquoi la réforme des retraites qu’il a méticuleusement négociée doit être supprimée", a notamment réagi le ministre de la Justice, Eric Dupond-Moretti.

A l'inverse, la députée écologiste Sandrine Rousseau s'est réjouie de cette prise de guerre : "Le même, le seul, qui a quitté le gouvernement à cause de la loi Immigration."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.