Carte Résultats des élections départementales 2021 : découvrez les vainqueurs du second tour, canton par canton

La prime au sortant ne devrait pas bouleverser les principaux équilibres politiques dans les départements.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.

Les conseils départementaux ont (aussi) renouvelé leurs élus. Dimanche 27 juin, les Français ont voté pour le second tour des élections départementales dans un peu plus de 2 000 cantons, sauf à Paris, dans la Métropole de Lyon et en Corse, où il n'y a pas de conseil départemental.

>> Elections départementales : retrouvez tous les résultats et les analyses dans notre direct

Au premier tour des élections départementales, dimanche 20 juin, seuls 119 binômes de candidats ont été élus, sur les 2 028 cantons que compte le territoire français. Dans la grande majorité des cantons (1 883), ce second tour s'est joué sous forme de duels entre deux binômes. Seulement deux cantons étaient concernés par une triangulaire, une conséquence de l'abstention record au premier tour (moins de 34% de participation), qui n'a pas permis à de nombreux candidats d'atteindre la barre des 12,5% des inscrits nécessaire pour se maintenir. Enfin, dans 24 cantons, les électeurs n'ont eu le choix que d'un bulletin à glisser dans l'urne au second tour.

Une abstention record, comme pour les régionales

Comme pour les régionales, les départementales ont été marquées par une abstention massive équivalente au premier tour. Les équipes sortantes issues des partis de droite et de gauche ont fini largement en tête, comme le ministre des Outre-mers, Sébastien Lecornu, dans son canton de l'Eure. Le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, a pour sa part revendiqué la victoire dans le deuxième canton de Tourcoing (Nord).

La présidente du Rassemblement national, Marine Le Pen, et son binôme Steve Briois ont été élus dans le deuxième canton d'Hénin-Beaumont, avec près de 60% des voix. Son parti n'a en revanche pas réussi, comme il l'espérait, à réaliser des conquêtes dans les Pyrénées-Orientales.

En 2015, la droite avait pris la présidence de 67 départements français et la gauche de 30, après avoir essuyé une défaite dans près de la moitié de ses collectivités. Malgré 22,23 % des suffrages, le Rassemblement national avait une nouvelle fois échoué à conquérir un seul département français. 

Découvrez les résultats de ce second tour du scrutin, canton par canton. Cette carte indique, pour chaque canton, la couleur de la force politique arrivée en tête.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Elections Départementales 2021

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.