Cet article date de plus de deux ans.

Abstention présidentielle 2022 : "Je suis de retour !", se félicite Wahiba qui n'avait pas voté depuis 15 ans

Dans ce bureau de vote de Villeurbanne, dans le Rhône, les électeurs ont été plus nombreux à glisser leur bulletin dans l'urne que pour les précédentes élections.

Article rédigé par Christophe Vincent
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min
Une carte électorale. (Illustration) (MOURAD ALLILI / MAXPPP)

L'une des clés de ce premier tour est sans doute le niveau de l'abstention. Le taux des électeurs qui ne se sont pas exprimés pour ce premier tour de l'élection présidentielle est estimé à 26%, selon le sondage Ipsos-Sopra Steria pour Radio France, France Télévisions, France 24, Les Chaînes Parlementaires et Le Parisien. En 2017, le taux d'abstention était de 22,2 % au premier tour de l'élection présidentielle. Le record d'abstention à un premier tour de présidentielle date de 2002 avec 28,4%.

>> Présidentielle 2022 : toutes les réactions au lendemain du premier tour dans notre direct

Par endroits, la mobilisation des électeurs a été plus forte que prévu, notamment dans certaines quartiers populaires, comme à Villeurbanne. Dans le bureau de vote installé au groupe scolaire Saint-Exupéry du quartier Saint-Jean, 9% des électeurs s'étaient déplacés aux élection régionales. Dimanche 10 avril, 60% d'entre eux se sont mobilisés pour voter au premier tour de l'élection présidentielle. C'est plus qu'en 2017.

Parmi eux, Wahiba : elle n'avait plus voté depuis 15 ans. "Je suis de retour ! Les deux dernières présidentielles, je n'ai pas voté. Je voyais les choses s'empirer. Il n'y a rien qui s'améliore. Je suis de confession musulmane, et c'est plus ça qui m'a fait peur aujourd'hui. C'est la peur de ne pas pouvoir pratiquer : je ne suis pas voilée, mais j'ai peur de ne pas pouvoir pratiquer ma religion librement."

"Les jeunes ont compris"

Votant assidu, Adil, lui, a noté un afflux de jeunes dans ce bureau de vote : "Il y avait beaucoup de jeunes à côté de moi. Ils me disent qu'ils ont voté, qu'ils sont contents et ça, c'est très bien. C'est un changement radical. Ils ont compris. C'est un devoir pour tout le monde", se satisfait-il.

Une participation des jeunes que confirme le président du bureau de vote. Cyril Hauland-Groenberg estime ainsi que l'abstention semble, ici, jugulée : "Je craignais le pire. On arrive à voir une mobilisation supérieure dans ce quartier populaire avec plus de jeunes qui viennent se déplacer. On constate un vote effectivement écrasant pour Jean-Luc Mélenchon : je pense qu'il s'agit d'un vote de barrage à l'extrême droite. Et puis c'est une mobilisation à la hauteur des enjeux, je pense".

>> Résultats présidentielle 2022 : visualisez comment votre département a voté au premier tour

Rym, Anicette et Lina ont, elles, voté pour la première fois. Et elles l'avouent, ce n'était pas toujours facile : "J'ai réfléchi un peu et j'ai choisi, c'est pas évident. On a un peu l'impression de compter, qu'on nous demande notre avis. En tant que citoyenne, j'ai voulu participer", commencent les jeunes filles.

"Ça nous intéresse pas vraiment. On n'est pas très politique. Maman nous a un peu dit qu'il fallait y aller"

Rym, Anicette et Lina

à franceinfo

Avant d'avouer : "Du coup, on l'a fait parce qu'on a aussi vu des têtes à la télé qu'on ne met pas trop voir, comme Zemmour ou Le Pen. Je ne comprends pas comment ils arrivent à être à la place où ils sont aujourd'hui", confie l'une d'elles.

D'ailleurs, elles on déjà leur idée pour le second tour : "Ce sera Macron, Le Pen, il ne faut pas qu'elle passe. Je souhaite que Macron gagne, parce que la politique de Le Pen ne me plaît pas." Selon les résultats du premier tour, ce quartier de Villeurbanne a voté à 60% pour Jean-Luc Mélenchon, et Emmanuel Macron pourrait y obtenir un gros score le 24 avril prochain.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.