Grève : vers un coût élevé pour la RATP et la SNCF

Dimanche 5 janvier, la grève aura commencé depuis un mois. Un mouvement qui va coûter cher notamment à la RATP et à la SNCF.

Transports limités, parfois inexistants. Depuis 31 jours en France, la situation est chaotique pour se déplacer. Mais combien cela va-t-il coûter aux deux régies de transport principales françaises ? Depuis le début de la grève, la SNCF a remboursé 1,4 million de voyageurs au guichet ou par internet. Pas toujours simple. "J'ai reçu des bons d'achat, j'étais venu les utiliser pour prendre un autre train, mais avec le Ouigo, ça n'est pas utilisable", regrette une femme. "Sur internet, je n'ai pas réussi donc je suis venue en boutique", ajoute une autre usagère.

620 millions perdus par la SNCF

Des clients à rembourser et un chiffre d'affaires en moins. Ainsi, depuis le début, le conflit a déjà coûté 20 millions d'euros par jour à la SNCF soit 620 millions d'euros. "Les comptes 2019 seront fortement impactés par ce conflit", s'alarme déjà le nouveau président de la compagnie ferroviaire, Jean-Pierre Farandou. À la RATP, le manque à gagner s'élève à 3 millions d'euros par jour soit déjà 93 millions d'euros. Y'aura-t-il un remboursement ? Il sera fixé à la fin du conflit. La présidente de la région Île-de-France, Valérie Pécresse, demande un remboursement intégral. Une mesure qui pourrait coûter très cher à la régie de transports.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des TGV à la gare Montparnasse à Paris, le 2 janvier 2020.
Des TGV à la gare Montparnasse à Paris, le 2 janvier 2020. (STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)