Grève SNCF : une participation en baisse, mais un trafic toujours perturbé

Le trafic  sur les rails reste encore très perturbé ce mardi pour cette deuxième journée de grève consécutive. Notre correspondante fait le point sur cette journée de mardi 24 avril.

Pour ce cinquième round de la grève perlée à la SNCF, les usagers commencent à confier des signes de "lassitude". C'est en tout cas ce qu'indique notre journaliste, Sophie Lanson, devant la Gare Saint-Lazare de Paris. "Ils affirment avoir pris l'habitude, anticipent et se lèvent plus tôt pour être à l'heure".

Un nouvel épisode de grève samedi

Pour la circulation, c'est un TGV sur trois qui devrait circuler sur les rails. Un trafic diminué puisque c'est moins que la journée du lundi 23 avril. Même trafic en revanche pour les Intercités, avec un seul train au départ sur trois. Pour les TER et Transiliens, ce sont deux trains sur cinq qui seront en circulation ce mardi. À l'international, le trafic est diminué de moitié puisqu’un train sur deux devrait être au départ.

Notre correspondante précise que "pour la région parisienne, la moitié des RER A et B vont circuler ce matin". Avant d'ajouter : "Le taux de grévistes était, hier, au plus bas depuis le début du mouvement, mais la mobilisation des conducteurs et contrôleurs, indispensables à la circulation des trains, reste toujours très élevée". Une nouvelle grève débutera samedi et s'acheva dimanche.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une cheminote présente pour orienter les voyageurs pendant la grève, dans une gare déserte, le 19 avril 2108 à Paris.  
Une cheminote présente pour orienter les voyageurs pendant la grève, dans une gare déserte, le 19 avril 2108 à Paris.   (CHRISTOPHE SIMON / AFP)