Grève du 5 décembre : une cellule de crise mise en place au ministère des Transports

Jeudi 5 décembre est annoncé comme une journée noire pour l’ensemble des usagers. La SNCF annonce que seul 10% de son trafic sera assuré.

FRANCEINFO

La SNCF et la RATP ont annoncé la couleur. Jeudi 5 décembre sera une journée noire dans les transports. Une grève qui pourrait être reconductible et poursuivie pendant une semaine, date à laquelle le gouvernement pourrait détailler plus clairement sa réforme. Dans les gares de Paris, mercredi, un seul mot d’ordre pour les voyageurs : la prudence.

 >> Grève : suivez la situation en direct

Certains ont avancé leur départ tandis que d’autres ont posé des jours de congé par anticipation. "J’ai posé deux jours de congé et là je rentre chez mes parents en Picardie", confie une jeune femme. Une cellule de crise a par ailleurs été mise en place au ministère des Transports. Elle offre une vision globale sur l’ensemble du territoire. "C’est une cellule qui est mise en œuvre un certain nombre de jours dans l’année dès lors qu’on est face à une situation qui nécessite d’être vigilant sur les flux de transport, sur les sujets de sécurité et les sujets d’ordre public", explique Jean-Baptiste Djebbari, secrétaire d’Etat aux Transports. La SNCF prévoit d'assurer seulement 10% du trafic.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des voyageurs sur un quai de la gare de Lyon, à Paris, le 13 octobre 2019.
Des voyageurs sur un quai de la gare de Lyon, à Paris, le 13 octobre 2019. (NICOLAS GUYONNET / HANS LUCAS / AFP)