Grève du vendredi 10 janvier : la SNCF prévoit une nette amélioration du trafic, avec quatre TGV sur cinq et trois TER et Transilien sur cinq

Le nombre de trains maintenus s'annonce plus important que jeudi, mais également que les jours précédents.

Des voyageurs sur un quai de la gare Montparnasse, à Paris, le 7 janvier 2020.
Des voyageurs sur un quai de la gare Montparnasse, à Paris, le 7 janvier 2020. (MARTIN BUREAU / AFP)

Nichée entre deux journées de manifestations nationales contre la réforme des retraites, jeudi et samedi, la journée du vendredi 10 janvier s'annonce plus clémente sur le plan du trafic ferroviaire. La SNCF a annoncé, jeudi, des prévisions marquant une nette amélioration, avec le maintien de quatre TGV sur cinq (dont sept Ouigo sur huit), un Intercités sur trois, trois TER sur cinq et trois Transilien sur cinq.

Le trafic de vendredi sera donc meilleur que celui de jeudi, journée d'action nationale à l'appel de l'intersyndicale, mais aussi que celui des jours précédents, du moins sur le réseau des TGV et des Transilien. Ainsi, à titre de comparaison, trois TGV sur quatre et un Transilien sur deux circulaient mardi et mercredi.

Après plusieurs jours de faible hausse, le nombre de grévistes à la SNCF a nettement augmenté jeudi.

La sélection de franceinfo sur la réforme des retraites

• Infographies. Découvrez l'ampleur de la mobilisation à la SNCF, au 36e jour de la grève illimitée dans l'entreprise

• Analyse. Réforme des retraites : plus d'un mois après le début des grèves, les six points de friction entre gouvernement et syndicats restent les mêmes

• Décryptage. "Nos caisses sont autonomes et pérennes" : pourquoi les professions libérales font grève contre la réforme des retraites

• Témoignages. "On est méprisés par l'Etat" : au sein de la police scientifique, la réforme des retraites aggrave une situation explosive