Grève à la SNCF : les cagnottes des syndicats se vident

La grève contre la réforme des retraites va entrer dans son 30e jour le 3 janvier. Un record dans l'histoire de la SNCF, mais les cagnottes des syndicats se vident : la question de la poursuite du mouvement se pose pour de nombreux grévistes.

France 3

Un chèque pour tenir après 29 jours de grève. À la gare de Lyon (Paris), jeudi 2 janvier au matin, les cheminots ont reçu un coup de pouce de 50 000 euros de la CGT. Une aide bienvenue alors que les premiers bulletins de salaire de décembre amputés des jours de grève commencent à arriver : - 80 à 100 euros par jour pour les conducteurs. À l'origine de cette aide financière : une cagnotte en ligne de la CGT, avec plus de 1,5 million d'euros collectés depuis le 5 décembre dernier et 500 000 euros déjà reversés.

>> Retrouvez les dernières informations sur la réforme des retraites et la grêve sur notre direct

Certains pourront recevoir jusqu'à 7,30 euros par jour de grève

À la CFDT, l'argent n'est pas encore distribué, mais la caisse de grève est impressionnante : 132 millions d'euros. Pour se faire aider, les adhérents devront envoyer leur paie comme justificatif et pourront recevoir jusqu'à 7,30 euros par jour de grève. Mais, pour les autres, la plupart des cagnottes sont locales et ne dépassent pas les quelques milliers d'euros. Alors, pour les grévistes qui continuaient aujourd'hui leurs actions dans les rues de Paris, le manque d'argent reste le principal problème, même s'ils tiennent à afficher leur détermination.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un Transilien, le 27 novembre 2019 à Asnieres-sur-Seine.
Un Transilien, le 27 novembre 2019 à Asnieres-sur-Seine. (JACQUES DEMARTHON / AFP)