Cet article date de plus de six ans.

Grève à la SNCF : les abonnés veulent être remboursés

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min
Grève à la SNCF : les abonnées veulent être remboursés
Grève à la SNCF : les abonnées veulent être remboursés Grève à la SNCF : les abonnées veulent être remboursés (FRANCE 3)
Article rédigé par France 3
France Télévisions
France 3

Le patron de la SNCF, Guillaume Pépy, a annoncé, vendredi 27 avril, des mesures de remboursements pour les abonnés. Mais ce geste n'est pas suffisant pour les usagers réguliers de la SNCF, fortement impactés par le mouvement de grève.

Après dix jours de perturbations, les abonnés de la SNCF sont en colère. Ils veulent se faire rembourser et le font savoir sur internet à travers des pétitions. Face à la contestation, la SNCF a décidé de faire un geste commercial pour les abonnées des lignes TER : - 50% à partir du mois de juin. "On ne peut pas le mettre en oeuvre immédiatement, car l'abonnement du mois de mai a déjà commencé à être vendu", explique Franck Lacroix, directeur général TER.

Des remboursements sous conditions

Pour les autres abonnements, la position de la SNCF n'a pas changé. Les usagers réguliers des TGV et des Intercités seront remboursés uniquement si moins d'un train sur trois a circulé sur leur ligne les jours de grève. Seule l'offre TGV Max du mois d'avril sera intégralement remboursée. Mais certains usagers réclament des indemnités bien plus élevées à la SNCF. "C'est pour pouvoir compenser des frais de nounous, des frais d'hôtel, des frais kilométriques. On trouve que le geste de la SNCF doit aller au-delà de la valeur du forfait. On fait partie des abonnées SNCF qui payent le plus cher notre transport", affirme Xavier Héricher, du collectif des usagers de la ligne Paris - Le Mans. Pour les détenteurs d'un pass Navigo, il faudra encore attendre. La région Île-de-France et la SNCF sont en négociation. La décision sera annoncée le 17 mai prochain.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.