Cet article date de plus de trois ans.

Grève SNCF : situation tendue à Lille

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Gares de Lille : situation tendue
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Quatrième jour de mobilisation à la SNCF : à Lille (Nord) ce lundi 9 avril au matin, des cheminots ont voulu empêcher des bus de partir.

Des cheminots qui bloquent des bus de la SNCF et des voyageurs excédés : "On va à l'aéroport pour bosser ! Et vous, vous êtes des voyous !" Ce matin, une vingtaine de cheminots a perturbé le départ de deux bus, à destination de Paris. Après une demi-heure de face à face tendu et de discussions, les manifestants ont finalement levé le blocage.

1 TER sur 10 et 1 TGV sur 4 en circulation dans les Hauts-de-France

Au même moment, à quelques mètres de là, une tout autre ambiance dans la gare : les quais sont presque déserts, et les voyageurs résignés. Dans les Hauts-de-France, seulement 1 TER sur 10 et 1 TGV sur 4 en circulation. Pour Paris, le seul train de la matinée est à 7h41, mieux vaut alors ne pas le rater. À peine rempli, le TGV partira presque à l'heure. Sur le quai d'en face, le train express régional de Douai, lui, se fait attendre. Il est bondé : "On s'est levés à 5h30, il est 8 heures, on n'est pas au travail, on devrait y être, s'insurge une femme, visiblement à bout. Ras-le-bol. Ça fait 20 ans que ça dure, moi ça fait 20 ans que je connais ça." En cause : des agents sur les voies ont obligé le train à ralentir. En fin de matinée, des cheminots ont également envahi le hall du conseil régional : ils entendent maintenir la pression, avant la reprise de la grève vendredi.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Grève à la SNCF

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.