Gilets jaunes : troisième jour de mobilisation partout en France

Le mouvement des "gilets jaunes" a débuté samedi 17 novembre, avec près de 290 000 manifestants sur plus de 2 000 sites. Ils persistent lundi 19 novembre pour leur troisième journée consécutive. Comment se porte la mobilisation ? 

FRANCE 3

Une longue file de camions face au pont d'Aquitaine, à Bordeaux (Gironde), est fermé par quelques "gilets jaunes" lundi 19 novembre. Les protestataires espéraient que les routiers rejoignent le mouvement, mais ici ils sont simplement bloqués, comme de nombreux automobilistes. "D'habitude, de chez moi à mon travail, je mets 12 minutes. Là ça fait deux heures que je suis bloqué", raconte un conducteur. Les manifestants veulent installer leur action dans la durée, et s'organisent en circonstance.

800 mètres de bitume dégradés

En Haute-Saône, camions en tête, ce cortège de "gilets jaunes" rejoint son objectif du matin : un centre commercial en périphérie de Vesoul. Le choix ne doit rien au hasard, démontrant les motivations hétéroclites du mouvement. À l'entrée de Grenoble (Isère) sur l'autoroute, une soixantaine de "gilets jaunes" laisse passer gratuitement les véhicules en accord avec la société d'autoroute et les forces de l'ordre pour éviter tout débordement. À Virsac, au nord de Bordeaux, le péage a été débloqué par les forces de l'ordre après une évacuation difficile. Les manifestants ont organisé des feux sur la chaussée, 800 m de bitume ont été dégradés, selon la préfecture.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des \"gilets jaunes\" bloquent le périphérique près de Caen (Calvados), dimanche 18 novembre 2018.
Des "gilets jaunes" bloquent le périphérique près de Caen (Calvados), dimanche 18 novembre 2018. (CHARLY TRIBALLEAU / AFP)