"Gilets jaunes" : rendez-vous manqué à Matignon

Alors que le Premier ministre devait recevoir une délégation de huit "gilets jaunes", seulement deux se sont présentés et un seul est resté discuter.

FRANCE 3

La cour de Matignon est restée désespérément vide vendredi 30 novembre. Sur huit "gilets jaunes" invités, un seul s'est présenté devant les caméras. L'entretien a tourné court, car Jason Herbert avait posé une condition : "Je considère que les 65 millions de Français ont droit d'assister à cet échange et puisque ce n'est pas possible, il faut que l'entretien soit diffusé en direct par les chaînes d'information." Matignon a refusé la demande et le représentant des "gilets jaunes" a préféré partir. Il évoque aussi des intimidations de la part de certains manifestants.

Un débat "constructif"

Un autre "gilet jaune" a accepté de parler avec Édouard Philippe, mais a préféré rester anonyme. Selon le Premier ministre, l'entretien a été plutôt "constructif". "Le débat a été intéressant, il a été franc, il a été respectueux, il a été utile puisqu'il a nourri notre réflexion", a-t-il dit face caméra. "La porte de Matignon restera toujours ouverte", a-t-il conclu.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le Premier ministre, Edouard Philippe, le 21 novembre 2018 à la sortie de l\'Elysée, à Paris. 
Le Premier ministre, Edouard Philippe, le 21 novembre 2018 à la sortie de l'Elysée, à Paris.  (MUSTAFA YALCIN / ANADOLU AGENCY / AFP)