"Gilets jaunes" : l’inquiétude monte sur les Champs-Élysées

Alors que les "gilets jaunes" ont prévu de se rassembler sur la plus belle avenue du monde samedi 1er décembre, 4 300 membres des forces de l'ordre vont être mobilisés.

France 3

Les voitures remontent l'avenue des Champs-Élysées (Paris), vendredi 30 novembre, au rythme des perceuses et des marteaux. Partout, les ouvriers préparent l'avenue à une nouvelle journée de mobilisation des "gilets jaunes". Les magasins sont calfeutrés et les terrasses sont débarrassées pour éviter tout incident. "Le risque est qu'ils mettent le feu", craint Ramzi Rebai, responsable technique.

Des commerces fermés

Lors de la mobilisation de samedi 24 novembre, les manifestants s'étaient servis du matériel d'un chantier pour monter, notamment, leurs barricades. Ils ont désormais pour consigne de ne rien laisser. Dans le quartier voisin, à La Madeleine, la préfecture a demandé aux commerçants de protéger eux-mêmes leurs magasins. Certains ont donc préféré baisser le rideau. La mairie de Paris estime que les dégâts de la semaine dernière dépassent le million d'euros. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Un \"gilet jaune\" manifeste près de l\'arc de triomphe, à Paris, samedi 24 novembre 2018.
Un "gilet jaune" manifeste près de l'arc de triomphe, à Paris, samedi 24 novembre 2018. (LUCAS BARIOULET / AFP)