"Gilets jaunes" : le gouvernement tente d'apaiser la colère

En direct de Matignon mardi 4 décembre, Jeff Wittenberg fait le point sur les mesures annoncées par le Premier ministre. 

FRANCE 2

Mardi 4 décembre, Édouard Philippe s'est exprimé et a annoncé, entre autres, un moratoire de six mois sur la hausse des taxes sur les carburants. Ce revirement du gouvernement "a été décidé lundi soir à l'Élysée. Autour du président de la République, il y avait le Premier ministre et les deux locataires de Bercy, Gérald Darmanin et Bruno Le Maire", détaille Jeff Wittenberg, en direct de Matignon. "Cette décision était dans l'air depuis plusieurs jours, mais jusqu'à ce week-end, le gouvernement voulait l'éviter pour montrer que ce gouvernement-là ne reculerait pas comme ses prédécesseurs", poursuit le journaliste.

Éviter de nouvelles violences

Les images violentes des manifestations ont été "un choc pour tout le monde. L'exécutif a donc choisi cette mesure avec comme objectif principal de ne pas revivre les scènes vécues samedi dernier. C'est la raison pour laquelle ce recul a lieu aujourd'hui", conclut le journaliste de France 2.

Le JT
Les autres sujets du JT
Édouard Philippe va annoncer la suspension de la hausse des taxes pour les six prochains mois. (illustration)
Édouard Philippe va annoncer la suspension de la hausse des taxes pour les six prochains mois. (illustration) (LUDOVIC MARIN / AFP)