Chauffage : bientôt la fin des chaudières au fioul

La transition énergétique ne concernera pas que les voitures, mais aussi les modes de chauffage. Le chèque énergie va être augmenté et devrait bénéficier à plus de personnes, alors que la chaudière au fioul devrait disparaître dans les 10 ans. Explications.

France 3

Faire disparaître d'ici 10 ans les chaudières au fioul, jugées trop polluantes, c'est l'objectif du gouvernement. 3,8 millions de ménages, soit 14% des Français, utilisent ce mode de chauffage aujourd'hui. Pour convaincre les plus hésitants, le gouvernement s'engage à verser le tiers du montant global du nouvel équipement, car remplacer une chaudière individuelle au fioul coûte cher : entre 4 000 et 8 000 euros pour une chaudière à gaz, ou entre 8 000 et 15 000 euros pour une pompe à chaleur.

Renforcer les aides existantes


"Je galère pour payer 944 euros. Si on me demande de changer ma chaudière à 8 000 euros... Non. C'est impossible. Impossible, même avec toute la meilleure volonté du monde", témoigne toutefois Gilbert Marciano, retraité qui possède une chaudière au fioul. Le gouvernement souhaiterait aussi renforcer les aides existantes, comme le crédit d'impôt, ou la prime liée aux économies d'énergie.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des camions-citernes chargent du fioul domestique avant d\'effectuer des livraisons aux particuliers qui se chauffent avec cette énergie. (Photo d\'illustration)
Des camions-citernes chargent du fioul domestique avant d'effectuer des livraisons aux particuliers qui se chauffent avec cette énergie. (Photo d'illustration) (MYCHELE DANIAU / AFP)