Chauffage : le gouvernement prévoit de se débarrasser des chaudières au fioul

Trois millions et demi de foyers qui se chauffent au fioul ont vu le prix du carburant augmenter de 30% en un an. Le gouvernement entend se débarrasser de ce mode de chauffage en dix ans.

Est-ce la fin des chaudières au fioul ? C'est ce que souhaite le gouvernement, avec la disparition de ce mode de chauffage dans les dix ans. Pour cela, le Premier ministre promet qu'il va prendre en charge un tiers du coût total de la facture. Insuffisant pour convaincre Christine Bas de changer de chaudière. "Aujourd'hui, j'ai une chaudière quasiment neuve, qui est censée durer trente ou quarante ans", témoigne-t-elle.

Des mesures adoptées d'ici la fin de l'année

Pour parvenir à son objectif, le gouvernement mise sur l'extension des aides existantes comme le crédit d'impôt et la prime liée aux économies d'énergie. Aujourd'hui, changer sa chaudière coûte cher. Pour une pompe à chaleur qui coûte par exemple 9 000 euros, le gouvernement prendra 3 000 euros. Pour le spécialiste Frédéric Plan, faire disparaître les chaudières au fioul est un objectif peu réalisable. Le gouvernement prévoit d'adopter une partie de ces nouvelles mesures d'ici la fin de l'année.

Le JT
Les autres sujets du JT
Trois millions et demi de foyers qui se chauffent au fioul ont vu le prix du carburant augmenter de 30% en un an. Le gouvernement entend se débarrasser de ce mode de chauffage en dix ans.
Trois millions et demi de foyers qui se chauffent au fioul ont vu le prix du carburant augmenter de 30% en un an. Le gouvernement entend se débarrasser de ce mode de chauffage en dix ans. (FRANCE 2)