VIDEO. 282 000 manifestants, un mort et 227 blessés... Le ministre de l'Intérieur dresse le bilan de la mobilisation des "gilets jaunes"

Depuis le ministère de l'Intérieur, Christophe Castaner a dressé un dernier bilan, samedi vers 19 heures, de la journée de manifestation des "gilets jaunes" contre la hausse des prix des carburants. 

Voir la vidéo

Une mobilisation massive à travers le pays, mais également particulièrement sous tension. Les manifestations des "gilets jaunes" contre l'augmentation des taxes sur les carburants, samedi 17 novembre, ont réuni jusqu'à 282 000 personnes dans toute la France, a annoncé le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner, lors d'un point de situation depuis la place Beauvau, à Paris. 

Nombre de rassemblements, personnes blessées et nombre d'interpellations : le ministère de l'Intérieur a dressé un dernier bilan de la mobilisation des "gilets jaunes", une "mobilisation générale" citoyenne inédite contre la hausse des prix des carburants. 

Plus de 282 000 manifestants, 2 000 rassemblements 

"Il y a un peu plus de 282 000 personnes qui se seraient mobilisées au fil de la journée", a annoncé Christophe Castaner lors de ce point de situation. Un pic de personnes mobilisées a été observé vers 17 heures. Selon le ministre de l'Intérieur, au total, 2 034 sites ont accueilli des manifestations de "gilets jaunes" à travers le pays samedi. 

Plus de 1 400 manifestations toujours en cours à 19 heures

A 19 heures, des "gilets jaunes" étaient encore présents sur 1 426 points dans toute la France, a précisé le ministère de l'Intérieur lors de ce point de situation. Il restait également 206 points de blocage, soit "plus de 600 points" débloqués au fil de la journée, a-t-on appris lors de ce point. 

Un mort et 227 blessés

Le bilan de cette journée de mobilisation contre l'augmentation des prix des carburants est "assez sérieux", selon le ministère de l'Intérieur. Une manifestante a été tuée par une conductrice à un barrage non déclaré à Pont-de-Beauvoisin (Savoie). 227 personnes ont également été blessées, dont six gravement, selon Beauvau. 

Du côté des forces de l'ordre, le ministère de l'Intérieur recense "un blessé grave" parmi les policiers, ainsi que cinq blessés légers. Le bilan est également de cinq blessés légers au sein de la gendarmerie. 

Au total, 117 interpellations et 73 gardes à vue 

Au fil de la journée, 117 personnes ont été interpellées en marge de ces manifestations des "gilets jaunes". 73 de ces personnes se trouvaient toujours en garde à vue, samedi à 19 heures, a précisé le ministère de l'Intérieur.

Ces personnes ont été arrêtées pour des refus d'obtempérer, pour des menaces, ou des rébellions, mais aussi pour avoir cherché à forcer des barrages.

Le ministre de l\'Intérieur, Christophe Castaner, le 17 novembre 2018 au ministère de l\'Intérieur, à Paris. 
Le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner, le 17 novembre 2018 au ministère de l'Intérieur, à Paris.  (KATELL PRIGENT / AFP)