Que prévoient les "gilets jaunes" pour leur 17e samedi de mobilisation ?

De nouvelles manifestations sont prévues, samedi, à Paris et en région.

Des \"gilets jaunes\" manifestent à Paris, pour leur 16e journée de mobilisation, le 2 mars 2019.
Des "gilets jaunes" manifestent à Paris, pour leur 16e journée de mobilisation, le 2 mars 2019. (KARINE PIERRE / HANS LUCAS / AFP)

Malgré une mobilisation en baisse, les "gilets jaunes" maintiennent leurs appels à manifester, samedi 9 mars. Selon le ministère de l'Intérieur, 39 300 manifestants ont en effet pris part à la 16e journée de mobilisation, samedi 2 mars, contre 46 000 le 23 février. Ces chiffres seront-ils encore plus bas pour la 17e journée d'action au niveau national ? En attendant de le savoir, franceinfo fait le point sur ce qui est prévu.

Un appel à camper trois jours à Paris

Pour cette 17e journée de mobilisation, un évènement a été créé sur Facebook intitulé "Acte décisif : Nous ne bougerons pas !" à l'initiative du groupe La France en colère. Plus de 6 000 personnes se sont montrées intéressées et environ 1 400 personnes ont indiqué qu'elles allaient y "participer". L'objectif est de camper pendant trois jours, à partir du vendredi 8 mars, sur le Champ-de-Mars à Paris.

"Tous les citoyens de France qui veulent retrouver du pouvoir d'achat, de la justice fiscale, de la justice sociale, qui veulent de la consommation saine et une vraie transition écologique (...) et qui à défaut de l'annonce de vraies mesures, resteront sur place tout le week-end et au-delà si nécessaire", est-il écrit. L'événement a notamment été partagé par Priscillia Ludosky, une des figures du mouvement.

"Samedi, ça va être une date très, très importante, a déclaré Eric Drouet dans un live Facebook. Il y a énormément de choses qui se mettent en place : les covoiturages, les hébergements, etc. Ça va être une grosse date. (...) Il va y avoir énormément de personnes ce samedi-là."

Les femmes en tête de cortège

Par ailleurs, cette 17e journée de mobilisation survient au lendemain de la Journée internationale des droits des femmes. Pour l'occasion, l'évènement "Acte 17 : les femmes donnent de la voix" a également été créé sur Facebook. "On consacre l'acte 17 des 'gilets jaunes' à cette juste cause, pour faire converger toutes les mobilisations et montrer notre unité face au gouvernement", explique l'événement.

Deux mille personnes ont indiqué être intéressées, plus de 300 ont annoncé qu'elles allaient y participer. L'idée est que les femmes soient en tête de cortège de la manifestation. Ce cortège doit partir à 11 heures des Champs-Elysées pour arriver au jardin du Luxembourg.

Des rassemblements en région

Enfin, plusieurs manifestations sont prévues en région. Dans la Somme, une manifestation doit avoir lieu à Doullens, rapporte Le Courrier picard. Les "gilets jaunes" du groupe local y invitent les autres manifestants de la région. Lille (Nord), une nouvelle manifestation contre "la répression galopante, la hausse du carburant, la baisse du pouvoir d'achat, la suppression progressive de l'APL", est prévue, note le site Lilleactu. Le rendez-vous est fixé à 12h30 sur la place de la République pour y partager un repas avant le départ du cortège à 14 heures.

En Ariège, les "gilets jaunes", organisent leur manifestation à Foix, signale La Dépêche. A Périgueux (Dordogne), une manifestation a été déclarée en préfecture, signale Sud Ouest. Les femmes sont invitées à venir déguisées sur le thème de "la figure de Marianne et des révolutionnaires". A Bordeaux (Gironde), le rendez-vous est donné à 13 heures place de la Bourse. A Toulouse (Haute-Garonne), la manifestation doit partir à 13h30 de la place Jean-Jaurès.