Cet article date de plus de deux ans.

Nuit du Nouvel An : un dispositif de sécurité renforcé à Paris et en régions

Près de 148 000 membres des forces de l'ordre sont mobilisés lors de la nuit de la Saint-Sylvestre alors que les "gilets jaunes" ont appelé à des rassemblements dans différentes villes. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Des policiers mobilisés sur les Champs-Elysées lors d'une manifestation des "gilets jaunes", le 29 décembre 2018. (KARINE PIERRE / HANS LUCAS / AFP)

Une vigilance particulière doit entourer les festivités du Nouvel An à Paris et en régions. Et pour cause : des "gilets jaunes" comptent se mêler à la foule venue célébrer l'année nouvelle. Sur les réseaux sociaux, des appels à manifester ont été lancés pour des rassemblements à Paris, Bordeaux et Nice, notamment.

Dans ces conditions, la sécurité est renforcée pour ce passage à 2019. "La sécurité, le bon ordre, ce n'est pas l'ennemi de la fête, cela en est la condition et les mesures que nous mettons en œuvre sont précisément destinées à assurer cette sécurité", a déclaré sur LCI le préfet de police, Michel Delpuech, évoquant notamment des contrôles préventifs dans les gares et sur les axes routiers. Franceinfo fait le point sur ce dispositif de sécurité. 

Près de 148 000 membres des forces de l'ordre mobilisés

Près de 148 000 personnels, forces de l'ordre, de sécurité civile et militaires de l'opération Sentinelle sont mobilisés sur l'ensemble du territoire, a précisé dimanche le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner, dans un communiqué. C'est légèrement plus que le 31 décembre 2017, où près de 140 000 agents avaient été déployés. 

A Paris, la mobilisation est de l'ordre de 12 000 policiers à partir de la fin d'après-midi, a déclaré lundi sur LCI le préfet de police, Michel Delpuech. S'y ajouteront 6 000 gendarmes, militaires, pompiers et secouristes.

Les pétards interdits dans certains départements

De nombreuses préfectures ont pris des arrêtés pour interdire l'usage de pétards sur la voie publique le soir du Nouvel An. C'est le cas notamment dans le Nord, le Pas-de-Calais ou le Calvados. A Paris, la préfecture de police a mis en garde contre l'utilisation de pétards.

Un périmètre de protection installé sur les Champs-Elysées

Un spectacle son et lumières prévu sur les Champs-Elysées a été maintenu, malgré les craintes de dégradations similaires à celles commises ces dernières semaines en marge du mouvement des "gilets jaunes".

Un périmètre de protection comprenant des points de filtrage doit être installé dès 16 heures autour de la célèbre avenue, où plusieurs centaines de milliers de personnes sont attendues dans la soirée.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.