DIRECT. De nouveaux rassemblements de "gilets jaunes" prévus dans plusieurs villes à l'occasion de la Saint-Sylvestre

Emmanuel Macron doit présenter ses vœux aux Français à 20 heures.

Un rassemblement des \"gilets jaunes\" au moument aux morts de Lens (Pas-de-Calais), le 30 décembre 2018.
Un rassemblement des "gilets jaunes" au moument aux morts de Lens (Pas-de-Calais), le 30 décembre 2018. (MAXPPP)
Ce qu'il faut savoir

Deux jours après l'acte 7, des "gilets jaunes" prévoient de se rassembler à l'occasion du réveillon, lundi 31 décembre, à Paris, Bordeaux ou Nice. Emmanuel Macron, lui, doit adresser ses vœux aux Français à 20 heures. 

  Un rassemblement "festif et non violent". Un appel a été lancé sur Facebook pour un rassemblement sur les Champs-Elysées à 20 heures en vue du passage à la nouvelle année "qui sera riche de changements et de victoires". En tout, quelque 10 000 personnes annoncent vouloir répondre à deux appels différents.

Un réveillon sous haute sécurité. La sécurité sera renforcée à Paris mais aussi dans d'autres grandes villes où des appels ont été lancés, notamment sur le pont d'Aquitaine à Bordeaux, ou place Masséna à Nice.

Une mobilisation en baisse. Huit cents "gilets jaunes" se sont rassemblés à Paris, samedi 29 décembre, dans différents cortèges. Cinquante-sept personnes ont été interpellées, dont 33 ont été placées en garde à vue. 

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #GILETS_JAUNES

20h41 : Pendant ce temps, sur les Champs-Elysées, l'ambiance semble bon enfant. Avant l'allocution présidentielle, un groupe de "gilets jaunes" en mode chorale a interprété un "Au revoir Benalla". Il y a également un chien déguisé en "gilet jaune"...

17h34 : Dans une vidéo, tournée samedi 29 décembre au péage de Viry (Haute-Savoie), on voit des gendarmes enfiler des gilets jaunes. Pour les manifestants, pas de doute : il s'agit d'un soutien au mouvement. Mais selon la gendarmerie, contactée par France 3 Auvergne-Rhône-Alpes, les forces de l'ordre se sont fait "piéger", ne se sachant pas filmées. Il s'agissait selon elle d'une simple mesure de sécurité à la tombée de la nuit.

16h47 : Le mouvement des "gilets jaunes" inspire les auteurs de bande dessinée et les illustrateurs. Culturebox revient sur les dessins les plus marquants de ces dernières semaines.




(GILBERT BOUCHARD)

16h23 : Pour l'acte 9 de la mobilisation des "gilets jaunes", la page "La France en colère" appelle à manifester... à Bourges. Pourquoi choisir la préfecture du Cher ? Parce que Bourges est au centre de la France, et pour le jeu de mots avec le mot "bourgeois", comme le relève le journaliste Vincent Glad sur Twitter.

14h58 : Bonjour, la présence d'un hashtag devant une entrée est simplement là pour signifier que celle-ci a un rapport avec ce sujet. C'est bien le cas puisque Florian Philippot évoque le mouvement des "gilets jaunes" dans son message de vœux. Cela ne signifie évidemment pas que nous considérons cette personnalité politique comme un représentant du mouvement.

14h33 : "Nous avons commencé l'année avec Emmanuel Macron à l'Elysée. Il serait bien que nous finissions l'année 2019 sans Emmanuel Macron à l'Elysée."


Dans ses vœux diffusés sur Twitter, l'ancien numéro 2 du Front national souhaite que le mouvement des "gilets jaunes" "s'amplifie". "Je suis sûr que le génie du peuple français permettra de trouver une solution de remplacement, quelque chose de meilleur, quelque chose qui soit à la hauteur de la France", affirme-t-il.

12h24 : A Bordeaux, des "gilets jaunes" ont prévu de se retrouver à 18h30 sur le Pont d'Aquitaine, rapporte France 3 Aquitaine. Avec cette manifestation et le risque d'attentat, la sécurité a été renforcée dans la ville pour le Nouvel An.

10h47 : Sur BFMTV, le préfet de police de Paris se veut rassurant pour les festivités du Nouvel An. "Il n'y a pas de raison de ne pas venir sur les Champs, tout est fait pour que cela se passe bien. La sécurité n'est pas l'ennemie de la fête", a déclaré Michel Delpuech.

09h34 : "Le mouvement des 'gilets jaunes' est un mouvement social et nous le respectons. Dès lors qu'ils viennent pour faire la fête sur les Champs-Elysées, ils sont bien sûr les bienvenus."

Sur franceinfo, le premier adjoint à la maire de Paris s'adresse aux "gilets jaunes" qui ont prévu de se rendre sur les Champs ce soir.

09h40 : Alors que des "gilets jaunes" prévoient de se rassembler ce soir à Paris, Bordeaux ou Nice, d'importantes mesures de sécurité ont été prises pour les festivités du Nouvel An :

• 147 935 personnels, forces de l'ordre, de sécurité civile et militaires de l'opération Sentinelle seront mobilisés sur l'ensemble du territoire, selon le ministère de l'Intérieur. C'est un peu plus qu'en 2017 (140 000).

• Un périmètre de protection sera instauré à 16 heures sur les Champs-Elysées.

• Sur l'ensemble de la région parisienne, des contrôles dans les transports en commun et dans les gares sont prévus, ainsi que sur les axes routiers structurants.

09h42 : Le Figaro revient lui sur "l'année terrible" d'Emmanuel Macron, qui a vu sa cote de popularité plonger avec le mouvement des "gilets jaunes".


07h31 : "Les mouvements Nuit Debout, Occupy Wall Street, Podemos, comme celui des 'gilets jaunes', sont une marque de vitalité de la démocratie."

Dans un entretien à Midi Libre, l'ancienne ministre de Hollande apporte un soutien inattendu au mouvement des "gilets jaunes". "La démocratie qui dormait sur elle-même est secouée tout d'un coup", constate-t-elle.