Grève des transports, manifestations, blocages sur les routes... Voici ce à quoi il faut s'attendre ce week-end

La grève contre la réforme des retraites se poursuit à la RATP et à la SNCF, les "gilets jaunes" prévoient une nouvelle journée d'action et les transporteurs routiers annoncent des opérations pour protester contre la hausse de la fiscalité sur le gazole.

La station Montparnasse du métro parisien est fermée à cause de la grève contre la réforme des retraites, le 5 décembre 2019.
La station Montparnasse du métro parisien est fermée à cause de la grève contre la réforme des retraites, le 5 décembre 2019. (ESTELLE RUIZ / NURPHOTO / AFP)

La contestation se poursuit samedi 7 et le dimanche 8 décembre. Alors que la grève contre la réforme des retraites continue durant tout le week-end à la RATP et à la SNCF, les "gilets jaunes" prévoient également de se mobiliser. Par ailleurs, les transporteurs routiers annoncent des blocages contre la hausse du prix du gazole. Franceinfo fait le point sur ce qui vous attend pour ces deux journées.

>> TGV, Intercités, TER, Transilien... Retrouvez les prévisions de trafic de la SNCF pour ce week-end

Les transports encore perturbés à Paris

Le trafic restera perturbé durant le week-end, dans les transports en commun d'Ile-de-France. Samedi, "les déplacements domicile-travail étant moins nombreux, la RATP concentrera ses efforts sur l'après-midi entre 13 heures et 18 heures", rapporte Le Parisien. La régie des transports parisiens prévoit un RER sur deux la ligne A et un sur trois sur la ligne B, uniquement sur ces horaires. 

"Un bus sur trois circulera en moyenne" et les lignes 1 et 14 (toutes les deux automatisées) du métro fonctionneront normalement. Pour les tramways, comptez en moyenne 4 rames sur 5 sur les lignes 2 et 5 toute la journée, un sur deux sur le 3b et un sur trois sur la ligne 7. Il y aura en moyenne deux tramways sur trois sur les lignes 6 et 8, aux heures de pointe. La RATP doit donner des prévisions de circulation pour les autres lignes de tram et de métro vendredi, à 17 heures.

Des opérations de blocages des routiers

L'Organisation des transporteurs routiers européens (OTRE) prévoit de mener des opérations de blocage en France, samedi 7 décembre, pour protester contre la hausse de la fiscalité du gazole décidée par le gouvernement. "On a répertorié un petit peu moins d'un millier de véhicules au total" qui seront mobilisés "sur les 15 blocages" organisés à travers la France, a déclaré à Jean-Marc Rivéra, délégué général de l'OTRE, la troisième organisation du secteur.

Ces manifestations, en pleine grève des transports publics, prendront la forme de barrages filtrants ou d'opérations escargot. Au total, onze régions sont concernées. Les routiers prévoient de laisser passer les voitures, mais les barrages devraient tout de même entraîner des perturbations du trafic. Cette opération n'est toutefois pas soutenue par la Fédération nationale des transports routiers (FNTR) et par Transport et logistique de France (TLF), les deux principales organisations du métier.

Une mobilisation des "gilets jaunes"

Les "gilets jaunes" ont défilé aux côtés des syndicats jeudi. Mais ils ont également annoncé une nouvelle mobilisation pour la journée de samedi 7 décembre. Peu d'informations sont disponibles sur la manifestation prévue dans la matinée à Paris, explique CNews. Mais les "gilets jaunes" devraient rallier la porte de Versailles depuis Bercy, en passant par la gare d'Austerlitz et la place Denfert-Rochereau.

L'une des figures du mouvement, Maxime Nicolle, a indiqué au Parisien que "les gens se sont structurés et s'organisent désormais en dehors des réseaux sociaux". Il estime donc que le peu de communication en ligne des "gilets jaunes" sur cette manifestation ne signifie pas qu'ils seront peu nombreux à défiler samedi. "Il va y avoir un débrayage massif", assure-t-il. Il s'agira de la 56e journée de mobilisation du mouvement.

 Des manifestations locales

Plusieurs défilés sont prévus localement samedi 7 décembre. Selon Ouest-France, l'intersyndicale a donné rendez-vous à 10h30 au Mans (Sarthe), devant la préfecture. Un rassemblement est également prévu à Laval, en Mayenne, signale le quotidien régional, mais aussi à Lons-le-Saunier (Jura) indique Le Progrès. A Paris, la branche départementale de la CGT appelle par ailleurs à une manifestation au départ de Montparnasse, pour protester "contre le chômage et la précarité".

La sélection de franceinfo sur la réforme des retraites

• Décryptage. Pourquoi le projet coince auprès d'une majorité de Français

• Explication. Cinq questions sur la très discutée "clause du grand-père"

• Analyse. Pourquoi les enseignants se mobilisent-ils massivement ?

• Vrai ou fake. Les régimes spéciaux ne concernent-ils que 3% des actifs ?