"Gilets jaunes " : deux personnes placées en garde à vue après le saccage du Fouquet's sur les Champs-Elysées

Le parquet de Paris annonce vendredi de premières interpellations après l'incendie du restaurant.

Le restaurant Fouquet\'s en flammes, le 16 mars 2019 à Paris.
Le restaurant Fouquet's en flammes, le 16 mars 2019 à Paris. (BENOIT TESSIER / REUTERS)

Les investigations progressent. Moins d'une semaine après le saccage du Fouquet's lors d'une manifestation des "gilets jaunes" à Paris, le parquet annonce, vendredi 22 mars, l'interpellation d'un homme et d'une femme. Ils ont été placés en garde à vue dans cette enquête ouverte pour dégradations volontaires par moyen dangereux, vols aggravés et recels aggravés.

Selon RTL, le couple aurait été arrêté jeudi matin en Indre-et-Loire, après s'être imprudement vanté d'avoir participé à la manifestation sur les réseaux sociaux. Agée de 30 ans, la jeune femme aurait posté sur Facebook une photo des couverts et d'un tabouret volés dans le restaurant. Deux éléments retrouvés lors de son interpellation et saisis, confirme une source policière à l'AFP.

Cette journée de manifestation avait été marquée par un fort regain de violences dans le cadre de la mobilisation des "gilets jaunes" avec, entre autres, des pillages et l'incendie du restaurant Fouquet's, de la bijouterie Swarovski, de magasins ou d'une succursale bancaire des Champs-Elysées.