Elections européennes : la "gilet jaune" Ingrid Levavasseur renonce à présenter une liste

Cette aide-soignante n'abandonne cependant pas l'idée de faire de la politique et devrait constituer une association prochainement. 

Ingrid Levavasseur sur les Champs-Elysées lors d\'une mobilisation des \"gilets jaunes\", le 17 février 2019.
Ingrid Levavasseur sur les Champs-Elysées lors d'une mobilisation des "gilets jaunes", le 17 février 2019. (ANTONI LALLICAN / HANS LUCAS / AFP)

Elle jette l'éponge après des semaines de tergiversations. La "gilet jaune" Ingrid Levavasseur renonce à présenter une liste aux élections européennes du 26 mai, indiquent RTL et Le Parisien. Cette aide-soignante de l'Eure était d'abord pressentie pour prendre la tête de la liste du "Ralliement d'initiative citoyenne" (RIC) avant de finalement abandonner, le 13 février. Elle expliquait cependant à l'époque ne pas vouloir renoncer à monter une liste et vouloir repartir "sur de bonnes bases"

Un mois plus tard, c'est un échec."C'est trop précipité et trop loin de mes combats, notamment réparer l'ascenseur social français bloqué depuis 40 ans", explique-t-elle au Parisien. Celle qui avait été violemment prise à partie dans le cortège parisien des "gilets jaunes", le 17 février, assure à RTL que les leaders de la contestation "ont détruit le mouvement"

Une nouvelle association

Si Ingrid Levavasseur renonce à se porter candidate aux européennes, elle ne ferme pas pour autant la porte à la politique. La jeune femme entend créer un nouveau mouvement qui prendra la forme d'une association et devrait être baptisé "Plus que jamais". Une cagnotte Leetchi a ainsi été mise en ligne pour financer ce projet. "Reprenons notre destin en main, nous écrivons l'histoire !" lit-on en guise de présentation.