Le tourisme étranger "reviendra complètement au niveau de 2019 en 2023", prédit le directeur de la réplique de la grotte Chauvet

L'objectif est de faire revenir "ces 15% de visiteurs étrangers, voire d'aller plus loin", et de retrouver une fréquentation d'avant-Covid, pour le site de la grotte Chauvet en Ardèche.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
La Grotte Chauvet 2 (réplique de la grotte Chauvet) en avril 2019. (JEFF PACHOUD / AFP)

Les touristes étrangers "sont de retour, et on reviendra complètement au niveau de 2019 en 2023", a estimé lundi 8 août sur franceinfo Alban de Goulaine, le directeur de la réplique de la grotte Chauvet en Ardèche. Le site enregistre également "9% de visiteurs en plus par rapport au niveau d'avant-Covid" en juillet 2022.

franceinfo : Le tourisme semble bel et bien repartir en France, est-ce aussi le cas pour vous ?

Alban de Goulaine : Oui, nous avons eu une belle embellie en juillet, avec 9% de visiteurs en plus par rapport à notre niveau d'avant-Covid en 2019, soit 65 000 personnes. Les fortes chaleurs desservent certains sites, mais elles nous servent : la canicule, on ne l'a pas dans les grottes où il fait 16°C.

Qu'est-ce qui permet de doper cette fréquentation ? Les touristes français ou étrangers ?

On revient peu à peu au niveau d'avant-Covid. En période normale, nous avons 40 à 50 000 visiteurs étrangers, et on est à 30 000 cette année. Notre objectif est de revenir à ces 15% de visiteurs étrangers, voire d'aller plus loin. Chez nous ce sont les Belges, les Allemands, les Suisses et les Hollandais. Ils sont revenus, pas totalement, mais on reviendra complètement au niveau de 2019 en 2023.

Ce retour des visiteurs a-t-il été plus rapide qu'attendu ?

J'étais très pessimiste en début d'année, mais on a mis les moyens nécessaires pour attirer des visiteurs. Nous avons 70 guides, et ça a été une grosse prise de risque d'embaucher autant de monde. Mais finalement, c'est une bonne chose. Et je suis confiant pour la fin d'année. Il faut juste que septembre, octobre et novembre soient aussi bons que cet été.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Tourisme

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.