Cet article date de plus d'un an.

Réforme des retraites : "Je ne sais pas s'il faut limoger le gouvernement, mais il faut une équipe nouvelle", estime le député MoDem Richard Ramos

Richard Ramos, député MoDem du Loiret, estime que le gouvernement doit retrouver un "souffle nouveau" alors que la contestation contre la réforme des retraites se poursuit, avec plusieurs débordements.
Article rédigé par franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 2 min
Richard Ramos, le 29 juin 2022. (ALAIN JOCARD / AFP)

"Je ne sais pas s'il faut limoger le gouvernement, mais il faut une équipe nouvelle" a réagi sur franceinfo Richard Ramos, député MoDem du Loiret, alors qu'une nouvelle mobilisation contre la réforme des retraites est prévue mardi 28 mars.

franceinfo : Olivier Véran estime que la réforme des retraites a été validée démocratiquement. Etes-vous d'accord avec lui ?

Richard Ramos : Olivier Véran a tort de rajouter de l'huile sur le feu. Il faut remailler avec le peuple français, il ne faut pas avoir d'arrogance, il faut comprendre ce peuple. On ne peut pas faire contre lui. Il faut aller à l'écoute. Il faut faire avec le peuple français, on a eu tort de ne pas faire avec les corps intermédiaires, notamment avec la CFDT. On aurait tort de penser que le peuple n'a qu'à écouter ce qu'on a à lui dire. On ne peut pas faire avancer un pays dans des périodes aussi difficiles sans faire avec le peuple. Essayer de trouver des boucs émissaires ce n'est jamais la bonne méthode. Il faut faire avec les citoyens français, pas contre eux.

Emmanuel Macron va recevoir Elisabeth Borne et les cadres de la majorité ce lundi. Faut-il limoger le gouvernement ?

Je ne sais pas s'il faut limoger le gouvernement, mais il faut une équipe nouvelle. C'est le président de la République qui décidera quelle équipe il a, mais on voit bien qu'on a besoin d'un souffle nouveau. Il reste quatre ans dans ce quinquennat et il faut trouver un souffle nouveau pour pouvoir continuer à faire avancer notre pays sinon on est au bord du chaos. Je ne sais si Elisabeth Borne peut rester, c'est le président qui le décidera . On ne peut rester en l'état, il faudra quelque chose de nouveau. Il faut que ce pays avance, que les réformes nécessaires se fassent. Le gouvernement n'a pas été en capacité d'insuffler cette espèce d'esprit particulier qui pouvait faire que cette réforme repasse. Donc, il faut un nouveau souffle et je le crois un nouveau gouvernement.

Le président a demandé à Elisabeth Borne de constituer des majorités à l'Assemblée nationale. Est-ce possible ?

C'est possible mais encore faut-il que les ministres le veuillent. Texte par texte, il faut voir si on est capable de le faire. Je ne suis pas sûr que cela ne soit pas que des paroles, malheureusement.

Le gouvernement semble dire que la réforme des retraites est derrière lui. Est-ce le cas ?

Les retraites c'est plus profond que ça. On n'a pas fait de campagne électorale, on a voulu l'enjamber et aujourd'hui on paie le prix fort. Les Français, au-delà de la retraite, c'est leur vie qui est en jeu. Quel nouveau modèle français on veut ? C'est ça qui est en jeu et les Français ne l'oublieront pas, il faut faire attention car ils ne l'oublieront pas dans les urnes. Attention à ne pas fabriquer une Marine Le Pen à l'Elysée.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.