Retour en sons sur 16 jours de grève à Radio France

C'est l'un des mouvements de grève les plus long de l'histoire de Radio France. Il a été reconduit au moins jusqu'à mardi prochain. Une réunion de négociation doit avoir lieu ce samedi après des arbitrages rendus par Fleur Pellerin. Rétrospective de 16 jours de grève.

(Les grévistes ont voté la poursuite de la grève contre les reformes conduites par le président Mathieu Gallet © Maxppp)

 Ce samedi voit se profiler pour Radio France un 17ème jour de grève et des antennes encore largement perturbées. Le conflit s'enlise, le dialogue semble rompu entre syndicats et direction.  Même si une nouvelle réunion de négociation doit avoir lieu ce samedi. 

Grève à tous les étages

A tous les étages, à la machine à café, toujours le même sujet de discussion : la grève à Radio France. C’est évidemment une source de tension en interne, mais qui ménage aussi des temps de respiration musicale. Là le Chant des Partisans remanié par le Choeur de Radio France et entonné dans l’Agora, ailleurs les orchestres en tenue pour un concert informel dans le hall.

Radio France : rétrospective sonore de seize jours de grève - reportage Benjamin Illy
--'--
--'--

Un plan de départ contesté

Les raisons de la colère sont nombreuses et le mouvement est déjà historique. D’abord dans sa durée, avec des antennes largement perturbées et le sentiment d'être dans une impasse. Hier, pour la première fois pendant le conflit, le SNJ Radio France, le syndicat national des journalistes, a fait grève également pendant 24h, notamment pour dénoncer le plan de départ volontaire qui se profile et pourrait toucherait 200 à 300 personnes. Peut-être plus.

Les salariés grévistes votent une motion de défiance contre Mathieu Gallet

Les salariés grévistes de Radio France, après avoir écarté pendant plus de 15 jours en assemblée générale la question du départ du PDG ont finalement voté à la majorité une motion de défiance contre Mathieu Gallet : "Il doit partir sans délai", dit le texte.

Les arbitrages de Fleur Pellerin

Le président de Radio France, Mathieu Gallet, aurait "toutes les cartes en main pour sortir du conflit à Radio France", si l’on en croit Fleur Pellerin, la ministre de la Culture. "Il faut qu'il sorte de ce conflit mais c'est à lui de rétablir le dialogue social", a ajouté la ministre, tout en jugeant "sans doute nécessaire" un plan de départs volontaires, même si, selon, elle, "l'emploi n'est pas la seule variable d'ajustement". Fleur Pellerin a aussi adressé un courrier en ce sens à Mathieu Gallet, lequel a annoncé "en conséquence",  "une nouvelle réunion de négociations samedi pour trouver une issue au conflit social et partager au plus vite le projet stratégique avec les collaborateurs de Radio France et leurs représentants".

A LIRE AUSSI ►►► Radio France : Fleur Pellerin appelle au dialogue et promet une dotation en capital