Cet article date de plus de sept ans.

Vidéo Réforme fiscale : Sapin favorable à une CSG progressive

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
RTL
Article rédigé par
France Télévisions

La fusion de la CSG et de l'impôt sur le revenu est l'une des pistes de la remise à plat de la fiscalité annoncée par le gouvernement.

Le ministre du travail Michel Sapin s'est dit favorable, mardi 26 novembre, à ce que la Contribution sociale généralisée (CSG) devienne progressive, comme l'impôt sur le revenu, dans le cadre de la remise à plat de la fiscalité annoncée par le gouvernement.

Interrogé sur RTL sur le fait de savoir s'il était pour une éventuelle progressivité de la CSG, il a répondu : "Sur le principe oui, parce que vous avez aujourd'hui la CSG qui rapporte plus que l'impôt sur le revenu et vous avez un impôt sur le revenu qui est relativement juste parce qu'il est progressif : plus on gagne de l'argent et plus on va payer d'impôt, tandis que s'agissant de la CSG (...), au premier euro chacun paye la même chose".

Car pour l'heure, la CSG n'est pas un impôt progressif. Elle concerne tous les contribuables. Et le taux est le même pour tous, quels que soient leurs moyens financiers : 7,5% sur les salaires ; 6,6% sur les retraites ; 6,2% sur les allocations chômage ; 8,2% sur les revenus du patrimoine… La CSG sert à financer la protection sociale. Elle rapporte 90 milliards d'euros, contre 60 milliards pour l'impôt sur le revenu.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Impôts

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.