Impôts à la source : les premiers salariés découvrent leur nouvelle fiche de paie

Les fiches de paie des 14 millions de salariés imposables suscitent encore des questions autour du prélèvement à la source.

FRANCE 2

Les bulletins de salaire du mois de janvier sortent tout juste de l'imprimante. Dans cette entreprise marseillaise (Bouches-du-Rhône) qui édite des logiciels de vente en ligne, c'est l'heure de vérité. Matthieu Chauvin, salarié, découvre sa première fiche de paie avec le prélèvement à la source. "Plus qu'une appréhension, j'étais curieux. J'attendais de voir la différence. C'est à peu près 10%, une différence qui existait aussi dans l'ancien système, seulement elle était déportée dans la tête. Je préfère savoir combien je gagne réellement", explique-t-il.

De nombreuses questions demeurent

En octobre, un autre salarié a touché 3 000 euros nets. En janvier, son salaire tombe à 2 788 euros nets, soit une baisse de 216 euros après le prélèvement de son impôt. L'entreprise prépare ce changement depuis octobre, à travers des réunions et simulations. Mais le prélèvement à la source n'est pas clair pour tout le monde. Dans un centre d'impôts en région parisienne, une ligne téléphonique spécifique a été ouverte et reçoit une cinquantaine d'appels par jour. "On va doubler les effectifs pour répondre au téléphone", indique Alexandra Hayes, contrôleuse des finances publiques.

Le mot \"IMPOTS\" sur des billets de banque.
Le mot "IMPOTS" sur des billets de banque. (PHILIPPE HUGUEN / AFP)