Circulation des trains, trafic routier, transports en commun… A quoi s'attendre pour les retours des vacances ce week-end ?

La grève contre la réforme des retraites se poursuit, mais votre trajet devrait mieux se passer qu'il y a quinze jours, lors des départs.

Des voyageurs attendent sur les quais de la gare de Lyon, à Paris, le 20 décembre 2019.
Des voyageurs attendent sur les quais de la gare de Lyon, à Paris, le 20 décembre 2019. (PHILIPPE LOPEZ / AFP)

Avec la grève contre lréforme des retraites qui continue, le retour des vacances de Noël pourrait ne pas être un cadeau pour tout le monde. La situation sera bien meilleure qu'au moment des départs, mais ce sera ambiance pare-choc contre pare-choc par endroits sur les routes. Dans les gares, préparez-vous à quelques bousculades. Avant de faire vos valises, franceinfo résume ce qui vous attend, samedi 4 et dimanche 5 janvier. 

>> Retrouvez les dernières informations sur la réforme des retraites et la grève dans notre direct

Si vous prenez le train

C'est une bonne nouvelle pour les 800 000 voyageurs attendus dans les gares. Leur trajet en train n'aura rien à voir avec la pagaille que certains ont connue lors des départs en vacances deux semaines plus tôt. Même si des perturbations sont encore à prévoir, la SNCF note "une amélioration" pour ce week-end de retour des vacances. C'est notamment le cas pour les TGV avec sept trains sur dix en circulation samedi, et deux trains sur trois dimanche.

Chaque client a été, en principe, informé de la circulation de son train "par mail et SMS", ajoute la SNCF. Le voyage est confirmé et garanti pour la plupart d'entre eux. Les clients dont le train est supprimé ont "la possibilité de se reporter dans un train dont la circulation est garantie. Les clients ne voyageant plus sont invités à annuler leur billet en ligne et sans frais pour libérer leur place pour un autre voyageur". L'entreprise fait par ailleurs savoir aux personnes intéressées que "des places sont encore disponibles chaque jour dans les TGV et Intercités".

Voici le détail des prévisions pour la journée de samedi :

 Pour les TGV : sept trains sur dix

 Pour les TER : une circulation sur deux

 Pour les Transilien : un train sur cinq

 Pour les Intercités : un train sur trois

Voici le détail des prévisions pour la journée de dimanche :

 Pour les TGV : deux trains sur trois

 Pour les TER : une circulation sur deux

 Pour les Transilien : un train sur cinq

 Pour les Intercités : deux trains sur trois

Voici le détail des prévisions pour la semaine prochaine :

"Le trafic grande vitesse s'améliorera fortement dès le lundi 6 janvier sur l'ensemble des destinations TGV", assure la SNCF, avec "une moyenne de trois TGV sur quatre assurés". La compagnie prévoit un "trafic normal" sur Paris-Lille et Paris-Rennes, et "quasi normal" sur Paris-Strasbourg, Paris-Lyon, Paris-Marseille et Paris-Bordeaux. Ces prévisions valent surtout pour le début de la semaine. Sachez qu'une nouvelle journée de mobilisation est prévue par les syndicats le jeudi 9 janvier et pourrait troubler à nouveau la circulation.

Si vous prenez les transports en Ile-de-France

Le service est toujours très partiel dans les transports en commun parisiens. Le trafic des RER et des métros sera "très perturbé" samedi, annonce la RATP, toujours en raison de la grève contre la réforme des retraites. Comme lors des jours précédents, seules les lignes de métro automatisées (1 et 14) fonctionneront normalement. Le reste du réseau continuera à tourner au ralenti.

Dans le détail, trois lignes de métro (2, 11, 13) fonctionneront uniquement de 8 heures à midi, totalement ou partiellement. Sept autres (3, 4, 6, 7, 8, 10, 12) ne fonctionneront que l'après-midi, de 13 heures à 17h30. La ligne 9 sera quant à elle en service de 10 heures à 17h30 et les lignes 7bis et 3bis resteront fermées toute la journée.

Si vous prenez la route

Là aussi, coups de frein et coups de klaxon entendus ici et là il y a quinze jours devraient moins se reproduire si vous prenez le volant. Bison Futé voit vert sur les routes, sauf en Ile-de-France et en Auvergne-Rhône-Alpes. Dans les deux régions, la journée de samedi est classée orange. 

La circulation sera "dense entre les Alpes du Nord et l'Ile-de-France", peut-on lire. Tous les axes qui permettent de quitter les stations de sports d'hiver et les grandes vallées alpines seront chargés, "mais les encombrements devraient être de niveau modeste", nuance l'organisme de prévision des déplacements routiers. Il en sera de même au nord de Lyon pour remonter vers le nord de la France. Par ailleurs, il est précisé que "le retour d'Italie par le passage du tunnel du Mont-Blanc (N205) sera dense entre 15 et 20 heures", avec une attente supérieure à trente minutes. Pour faciliter les trajets, Bison Futé recommande aux automobilistes de :

• Rejoindre ou traverser l'Ile-de-France avant 14 heures

• Eviter l'autoroute A6 entre Lyon et Beaune de 11 à 19 heures

• Eviter l'autoroute A43 entre Chambéry et Lyon de 10 à 13 heures

• Eviter de quitter ou de rejoindre les grandes métropoles entre 11 et 18 heures.

Si vous prenez l'avion

Là aussi, le retour à la maison (et au travail) devrait bien se passer. Le SNPL, syndicat de pilotes majoritaire en France, a levé son préavis de grève, en raison des "avancées significatives" obtenues concernant la réforme des retraites. D'autres syndicats de navigants (le Spaf pour les pilotes et le SNGAF pour les hôtesses et stewards) ont toutefois maintenu toutefois leur appel.