VIDEO. Les deux cadres de Goodyear retenus par les salariés d'Amiens-Nord ont été libérés

Les militants de la CGT et les salariés, en lutte contre le plan de fermeture de leur usine, ont annoncé dans la foulée l'occupation du site de pneumatiques.

APTN

Le directeur de production de l'usine Goodyear à Amiens-Nord (Somme) et le directeur des ressources humaines du site, séquestrés pendant une trentaine d'heures, sont ressortis, mardi 7 janvier, encadrés par la police. Juste après cette libération, les militants de CGT et les salariés ont annoncé l'occupation du site pour maintenir la pression et négocier au mieux les primes de départ dans le cadre du plan de fermeture du site.

Les deux hommes ont été accompagnés sous les huées des ouvriers, scandant "les voyous, c'est pas nous". Un huissier avait été désigné mardi sur ordonnance du tribunal de grande instance d'Amiens, saisi par Goodyear, pour s'assurer de la "sécurité et de la libre circulation des biens et des personnes".

Début novembre, la direction de Goodyear avait clos la procédure d'information des représentants du personnel de l'usine en vue de sa fermeture, annoncée le 31 janvier 2013. La CGT a multiplié ces derniers mois les procédures judiciaires pour faire annuler la fermeture de l'usine et les 1 173 suppressions de postes qu'elle risque d'entraîner, sans succès. Les salariés craignent désormais de recevoir leurs lettres de licenciement.

AMIENS LE 06 01 2014  le directeur de production de l\'usine, Michel Dheilly et le directeur des ressources humaines, Bernard Glesser, retenus sur le site
AMIENS LE 06 01 2014  le directeur de production de l'usine, Michel Dheilly et le directeur des ressources humaines, Bernard Glesser, retenus sur le site (MAXPPP)