Des députés veulent rendre le "doggy bag" obligatoire dans les restaurants

La commission du développement durable de l’Assemblée nationale a adopté un amendement dans ce sens. Mais la mesure ne convainc pas les syndicats de restaurateurs.

Un \"doggy bag\" dans un restaurant à Strasbourg (Bas-Rhin), le 4 janvier 2017.
Un "doggy bag" dans un restaurant à Strasbourg (Bas-Rhin), le 4 janvier 2017. (MAXPPP)

Vous n'avez plus faim ? Les restaurateurs pourraient bientôt être obligés de vous mettre à disposition un "doggy bag" pour emporter les restes de votre repas. C'est en tout cas le sens de l'amendement adopté par la commission du développement durable de l’Assemblée nationale, mercredi 21 mars. Avant d'être appliqué, ce texte, repéré par Le Parisiendoit encore passer au filtre de la commission économique et être adopté ensuite par les députés et sénateurs.

Cette nouvelle obligation fait déjà réagir les restaurateurs. "Ce n’est pas très judicieux de vouloir contraindre de manière réglementaire l’ensemble de la profession à acheter des 'doggy bags', d’autant que c’est une pratique anglo-saxonne qui n’est pas vraiment dans la culture française", a prévenu Hubert Jan, président de la branche restauration au sein de l’Union des métiers et des industries de l’hôtellerie (Umih), dans Le Parisien.

Les députés invoquent, eux, une limitation du gaspillage alimentaire. Depuis janvier 2016, les restaurants servant 150 à 200 couverts par jour doivent valoriser leurs biodéchets. Pour atteindre cet objectif, l'Umih a recommandé à ses adhérents l'usage du "doggy bag", sans rencontrer un franc succès.