Covid-19 : près d'un Français sur dix est allé au cinéma la semaine dernière, une "excellente nouvelle" pour la Fédération nationale des cinémas

Alors que la fréquentation des cinémas est en baisse depuis leur réouverture, les Français retrouvent le chemin des salles obscures pendant les vacances de Noël, se réjouit Richard Patry, président de la Fédération nationale des cinémas de France. 

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 2 min.
5,8 millions de Français sont allés au cinéma la semaine dernière, selon la Fédération nationale des cinémas de France. (Photo d'illustration). (JEAN-MARC QUINET / MAXPPP)

Richard Patry, président de la Fédération nationale des cinémas de France et propriétaire de cinéma en Normandie, s'est réjoui lundi 27 décembre sur franceinfo du retour des Français au cinéma pour la période de Noël. "Nos concitoyens ont envie d'aller au cinéma malgré cette crise terrible", a-t-il affirmé. Selon lui, "5,8 millions de Français" sont allés au cinéma la semaine dernière, quasiment un Français sur dix, soit la même fréquentation qu'en 2019. Les fêtes de fin d'année sont une période faste pour le septième art alors que depuis la réouverture des salles obscures en mai "on est environ à -25%" en moyenne, indique-t-il.

Franceinfo : Les Français retournent-ils au cinéma ?

Richard Patry : Il y a beaucoup de films qui marchent bien. D'abord pour Spiderman, on est à quatre millions de spectateurs, c'est-à-dire que nous pensons qu'aujourd'hui le film va devenir le premier film de l'année en France. C'est une excellente nouvelle. Cela veut dire que nos concitoyens ont envie d'aller au cinéma malgré cette crise terrible, malgré tout ce qui nous entoure, le cinéma reste un vecteur de détente, un vecteur de culture, et les Français aiment leur cinéma. La semaine dernière, par exemple, il y a 5,8 millions de Français qui sont allés au cinéma, quasiment un Français sur dix. Pour nous, qui avons quand même vécu 300 jours de fermeture, qui avons traversé la plus grande crise de notre histoire, il faut quand même le dire, c'est une excellente nouvelle.

Quelle est la fréquentation par rapport à un Noël normal ?

En 2019, nous avions fait exactement pareil. C'est-à-dire que sur les vacances de Noël, nous sommes revenus à la normale. Ce n'est pas le cas si on prend la moyenne depuis la réouverture, on est environ à -25%. Mais les deux dernières semaines que nous venons de traverser, nous sommes comme 2019, c'est-à-dire que nous sommes revenus à la normale. C'est-à-dire que la sortie cinéma à Noël, c'est quelque chose d'important pour nos concitoyens.

Quels sont les films qui marchent ?  

Il y a deux dessins animés, le dessin animé "Encanto" de Disney et "Tous en scène 2". Et puis, il y a aussi quelques films français, "Mes très chers enfants" et "Mystère". Il y en a vraiment pour tous les goûts. Globalement, les films fonctionnent. C'est vrai, c'est un tout petit peu plus dur pour les films français, les drames français, ces très belles productions qui ont un peu de mal à retrouver leur public. Ce public-là n'est pas encore totalement revenu dans les salles de cinéma. Si on prend "L'Événement", par exemple, qui aborde le problème d'un avortement dans les années 1960, c'est vrai qu'on sent bien que le film aujourd'hui est en dessous de ce qu'il aurait dû faire et que le public n'est pas complètement revenu au cinéma.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Restauration, hôtellerie, sports, loisirs

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.