Cinéma : "Tous en scène 2", à la recherche d'une légende perdue

Cinq ans après le premier opus, le koala Buster Moon et sa troupe animalière reviennent dans "Tous en scène 2" pour nous faire chanter et danser dans un Las Vegas fictif.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Capture d'écran extraite de la bande-annonce de "Tous en scène 2" (UNIVERSAL PICTURES FRANCE)

Le premier "Tous en Scène" en 2016 avait eu un beau succès, récoltant près de 200 millions de dollars au box-office américain. L'histoire de Buster Moon, un koala propriétaire d'un théâtre mal en point, qui organise un concours de chant pour lui redonner sa gloire avait séduit près de trois millions et demi de spectateurs en France.

Cinq ans plus tard, comment renouveler l'histoire en gardant la fraicheur et la drôlerie du film précédent ? Garth Jennings, le réalisateur, explique que le processus d'écriture et de création du second volet a commencé avant même qu'ils n'aient terminé le premier. "On a parlé calmement, tranquillement, pour rigoler autour d'un café", raconte-t-il. "On a su très vite qu'on voudrait amener ces personnages plus loin, aussi loin qu'ils puissent aller avec leurs ambitions et leurs rêves."

Moins original mais toujours aussi plaisant

Le théâtre de Buster Moon marche bien, mais il rêve de plus grand, de plus prestigieux, et donc d'un spectacle dans une grande ville copiant Las Vegas : avec sa troupe il va donc devoir séduire le redoutable Jimmy Crystal qui fait la pluie et le beau temps dans l'événementiel sur place et va tenter de convaincre Clay Calloway, chanteur qui a eu son heure de gloire mais désormais reclus, de les accompagner. Une quête qui renforce le côté épique et aventurier de ce deuxième volet pour le réalisateur : "C'est drôle parce que ces conversations ont commencé de façon très informelle. Est ce que ce ne serait pas cool d'avoir une icône, une légende ? Et si, par exemple, cette légende n'était pas disponible ?"

"Les histoires de ce genre ne manquent pas : des artistes, des musiciens, des acteurs ou des écrivains qui ont été au top, mais à un moment qui ont choisi de disparaître. On a envie de savoir pourquoi."

Garth Jennings

à franceinfo

S'il n'est pas aussi original et drôle que le premier, fatalement, "Tous en Scène 2" reste un très agréable divertissement à voir en famille, avec là encore beaucoup de moments chantés. C'est Bono, le chanteur de U2, qui prête sa voix à Calloway dans la version originale, mais si vous préférez la version française, sachez que Jenifer Bartoli, Camille Combal ou Gérard Lanvin sont de la partie.

"Tous en scène 2", à la recherche d'une légende perdue !
écouter

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Films d'animation

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.