Coronavirus : les stations balnéaires se préparent aux vacances de la Toussaint

Toute la France n'est pas concernée par le couvre-feu, qui entrera en vigueur samedi 17 octobre. Dans les stations balnéaires, on se prépare parfois avec joie, parfois avec dépit, à l'arrivée des vacanciers.  

France 2

Au Touquet (Pas-de-Calais), le couvre-feu n'est pas de rigueur, mais l'inquiétude est ailleurs pour les habitants : les touristes vont-ils affluer pour les vacances de la Toussaint ? "On est reparti pour le calvaire", commente une habitante, visiblement hostile à l'arrivée de ces "titis parisiens". "Espérons qu'ils ne viendront pas", ajoute une autre riveraine. Pour que la ville ne devienne pas un foyer de contamination, le maire, Daniel Fasquelle, pense avoir la solution : la publication d'un arrêté très strict. "Les bars fermeront à 22 heures, les restaurants à 23h30, et, à partir de minuit, j'ai pris une décision de couvre-feu", confie-t-il. 

"On a eu beaucoup, beaucoup, de réservations"

À l'hôtel Escale Oceania, à Saint-Malo (Ille-et-Vilaine), l'ambiance tranche. "Ce week-end, c'est complet. On a eu beaucoup, beaucoup, de réservations ; ça fait déjà une semaine qu'on est complets, se réjouit la réceptionniste, Juliette Nuss. C'est bien, ça nous redonne du courage, de l'espoir"

Le JT
Les autres sujets du JT
Un homme assis sur un banc face à la plage du Touquet, le 3 juillet 2019 (photo d\'illustration)
Un homme assis sur un banc face à la plage du Touquet, le 3 juillet 2019 (photo d'illustration) (RÉMI BRANCATO / FRANCE-INTER)