Saône-et-Loire : un maire demande le retrait des publicités de McDonald's, jugées trop "agressives" visuellement

Un arrêté municipal pourrait bientôt interdire les publicités du géant du fast-food montrant des gros plans de frites et de hamburgers.

Le maire d\'Autun (Saône-et-Loire) veut interdire certaines publicités McDonald\'s dans sa ville.
Le maire d'Autun (Saône-et-Loire) veut interdire certaines publicités McDonald's dans sa ville. (PHILIPPE TURPIN / PHOTONONSTOP / AFP)

Un hamburger dégoulinant de sauce, des frites en gros plan, des nuggets de poulets croustillants... Vincent Chauvet, nouveau maire d'Autun (Saône-et-Loire), ne veut plus voir ces images publicitaires dans les rues de sa ville historique. Lundi 31 juillet, il a envoyé un courrier à Nawfal Trabelsi, président de McDonald's France, pour lui demander le retrait de ces affiches, rapporte Le Journal de Saône-et-Loire. Et si rien n'est fait, un arrêté municipal pourrait bientôt interdire purement et simplement la campagne publicitaire.

Une ville candidate au patrimoine mondial de l'Unesco

Il faut dire que ces images de fast-food en très gros plan, sans logo, ni aucune indication, dénotent dans le centre-ville historique, labellisé "Ville d'Art et d'Histoire" de cette cité du Morvan fondée il y a plus de deux mille ans par l'empereur Auguste et ancienne capitale gallo-romaine. La ville est aussi candidate à l'inscription au patrimoine mondial de l'Unesco.

Pour espérer obtenir ce label et conserver la qualité du patrimoine, le maire d'Autun demande que les publicités du géant du fast-food s'intègrent un minimum dans la ville. Il a ainsi demandé président de McDonald's France qu'il revienne à des campagnes visuellement moins "agressives".