Procès Daval : Jonathann condamné à 25 ans, il ne fera pas appel

Jonathann Daval a été condamné à 25 ans de réclusion criminelle par la Cour d'assises de Haute-Saône. Il a été reconnu coupable du meurtre de sa femme Alexia.

Le verdict est tombé à Vesoul (Haute-Saône). Samedi 21 novembre au soir, un convoi est parti pour la prison de Dijon (Côte-d’Or). À l’intérieur se trouve Jonathann Daval, qui avait écouté quelques instants plus tôt, stoïque, sa condamnation à 25 ans de réclusion. Le verdict est tombé après six jours d’un procès très médiatique. Une semaine éprouvante pour la famille d’Alexia, désormais soulagée. "La décision rendue est à la hauteur de notre souffrance et va nous permettre de tourner une page", explique Isabelle Fouillot, mère d’Alexia.

Trois ans de souffrance

Depuis la cour d’assises de Haute-Saône, le journaliste de France Télévisions, Thomas Cuny, fait le point sur le dénouement d’une affaire juridique de plus en plus médiatisée. "Cette affaire a commencé, il y a trois ans, par les images d’un mari éploré, un homme en quête de vérité pour savoir ce qu’il était arrivé à sa compagne, mais, premier coup de théâtre, Jonathan Daval a été placé en garde à vue", rappelle Thomas Cuny. Jonathann Daval, omniprésent dans les médias, est devenu le principal suspect, avant de craquer et de reconnaître son crime.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le face-à-face entre Jonathann Daval et son ancien beau-père Jean-Pierre Fouillot au tribunal de Vesoul (Haute-Saône), le 18 novembre 2020.
Le face-à-face entre Jonathann Daval et son ancien beau-père Jean-Pierre Fouillot au tribunal de Vesoul (Haute-Saône), le 18 novembre 2020. (ZZIIGG / AFP)