Photos de Kate Middleton seins nus dans "Closer" : l'amende maximale de 45 000 euros confirmée pour le magazine

La cour d'appel de Versailles a confirmé mercredi la condamnation des deux dirigeants du magazine "Closer" à une amende maximale de 45 000 euros, pour avoir publié en 2012 des photos de Kate Middleton seins nus. 

Kate Middleton et le prince William au tournoi de tennis de Wimbledon, le 15 juillet 2018 à Londres (Royaume-Uni).
Kate Middleton et le prince William au tournoi de tennis de Wimbledon, le 15 juillet 2018 à Londres (Royaume-Uni). (GLYN KIRK / AFP)

Ces clichés avaient déclenché la colère de la famille royale britannique. En septembre 2012, le magazine Closer publiait des photos volées de Kate Middleton, la duchesse de Cambridge, la poitrine dénudée durant ses vacances, au bord d'une piscine d'un domaine du sud de la France. La cour d'appel de Versailles a confirmé, le 19 septembre, la condamnation des deux dirigeants du magazine people à une même amende maximale de 45 000 euros. 

La Cour confirme ainsi en tous points le jugement qui avait été rendu en première instance. Le tribunal correctionnel de Nanterre avait notamment conclu à un versement de 100 000 euros de dommages et intérêts alloués à Kate Middleton et son mari, le prince William. 

Deux photographes, soupçonnés d'être les auteurs des clichés, ont aussi vu leur condamnation confirmée mercredi à 10 000 euros, dont 5 000 avec sursis. Ces deux paparazzi de l'agence parisienne Bestimage ont toujours nié avoir pris les photos incriminées.