Manuel Valls, possible candidat à Barcelone : quelles règles dans l'Union européenne ?

En plateau, le journaliste Guillaume Daret revient sur les dispositions européennes qui peuvent permettre à Manuel Valls d'envisager une carrière politique à Barcelone.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Manuel Valls, bientôt maire de Barcelone ? Si l'idée peut surprendre, elle n'en est pas moins réalisable, si l'ancien Premier ministre parvient à remporter les élections. Mais alors comment un ancien chef de gouvernement français peut-il se présenter à une élection étrangère ? Tout simplement "parce que depuis le traité de Maastricht de 1992, tout ressortissant de l'UE peut s'il le souhaite se présenter dans n'importe quel autre État membre aux élections européennes et municipales", décrypte le journaliste Guillaume Daret.

5 900 candidats étrangers en 2014

Et la France n'est pas étrangère au phénomène. En 2014, lors des dernières élections municipales, quelque 5 900 candidats en lice étaient des ressortissants étrangers membres de l'Union européenne. Il s'agissait pour l'essentiel de Portugais, des Belges, et des Britanniques. "Attention, toutefois, il y a une petite restriction, souligne le journaliste, ils ont le droit d'être élus conseillers municipaux, mais ils ne peuvent pas devenir adjoints ou maires". De telles dispositions pourraient-elles mener un ressortissant étranger jusqu'aux portes de l'Élysée ? "Non, pour devenir chef de l'État, il faut être de nationalité française". Aux États-Unis, les règles sont encore plus strictes puisqu’un ressortissant américain naturalisé ne peut pas se lancer à la course à la Maison-Blanche.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le ministre de l\'Intérieur, Manuel Valls, le 8 décembre 2012 à Paris.
Le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, le 8 décembre 2012 à Paris. (KENZO TRIBOUILLARD / AFP)