Justice : en comparution immédiate au tribunal de Bordeaux

Immersion au cœur de la justice d'urgence. Chaque jour, des hommes et des femmes sont jugés en comparution immédiate. En quelques heures, les magistrats doivent apporter une réponse pénale à des faits graves. Plongée dans le tribunal de Bordeaux (Gironde).

FRANCE 3

Chaque jour, le tribunal de Bordeaux (Gironde) juge des dizaines de délinquants. Certains sont condamnés à peine 24 heures après leur arrestation. "En général, on fait le choix d'une comparution immédiate lorsque le délit qui est commis est un délit grave ou que la personne a des antécédents judiciaires", précise Céline Pagès, vice-procureure.

Fortunes diverses

Quand ils arrivent au tribunal, les prévenus n'ont que quelques heures pour préparer leur défense. Et seulement une vingtaine de minutes avec leur avocat. Ce jour-là, parmi les affaires, un manifestant "gilet jaune" arrêté pour le contenu dangereux de son sac, ou encore une femme au cœur d'une bagarre au couteau avec son mari. Le premier sera finalement relâché et jugé en septembre. La seconde, qui a elle déjà fait de la prison, va pour la première fois faire face à une comparution immédiate. Dans quelques heures, elle connaîtra sa peine.

Le JT
Les autres sujets du JT
Tribunal de grande instance de Bordeaux en juin 2012.
Tribunal de grande instance de Bordeaux en juin 2012. (JEAN-PIERRE MULLER / AFP)