Divorce : la garde alternée de plus en plus plébiscitée

La garde alternée est une solution de plus en plus convoitée en France : un enfant sur cinq est concerné.

FRANCEINFO

Une semaine chez maman, la suivante chez papa : une solution de plus en plus en vogue en France. En 2003, la garde alternée ne concernait que 12% des enfants de couples divorcés. Dix ans plus tard, le chiffre est passé à 21% ; c'est un enfant sur cinq.

Plus fréquente dans la même ville

La résidence alternée est plus fréquente pour les parents qui travaillent et qui habitent dans la même ville. Si ce mode de garde est en plein essor, la résidence chez la mère reste de loin la solution la plus courante : 73% des enfants vivent chez leur maman, et 7% chez leur papa. Pour les enfants les plus jeunes, la résidence chez la mère est privilégiée par les juges. La pension alimentaire, elle, est nettement plus fréquente en cas de résidence chez la mère, 82%, lorsque les enfants habitent chez leur père, c'est 31%, et en cas de garde alternée, la pension alimentaire est versée à 23% des parents.

Le vote sur la proposition de loi sur la résidence alternée pourrait ne pas intervenir avant le mois de mai 2018.
Le vote sur la proposition de loi sur la résidence alternée pourrait ne pas intervenir avant le mois de mai 2018. (BURGER / PHANIE / AFP)