Christophe Dettinger attend son jugement en comparution immédiate

En duplex depuis le palais de justice de Paris, le journaliste Clément Weill-Reynal revient sur le cas de Christophe Dettinger, ancien boxeur jugé en comparution immédiate mercredi 9 janvier pour s'en être pris à des gendarmes samedi 5 janvier lors de la manifestation des "gilets jaunes". 

FRANCE 3

La garde à vue de Christophe Dettinger, filmé en train de frapper des gendarmes à Paris, samedi 5 janvier, pendant des manifestations des "gilets jaunes", a été levée mercredi 9 janvier au matin. Dans la foulée, le parquet a demandé une comparution immédiate devant un juge. "Christophe Dettinger devrait être jugé dans la soirée, en comparution immédiate, à moins qu'il ne demande à l'ouverture du procès un délai pour préparer sa défense", indique le journaliste Clément Weill-Reynal, en duplex depuis le palais de justice de Paris.

Demandera-t-il un report ?

"Si l'ancien champion de boxe demande un report, est-ce qu'il dormira en prison mercredi soir ? Ce sera au tribunal d'en décider. Il peut soit le remettre en liberté sous contrôle judiciaire, ou alors le maintenir en détention dans l'attente de son procès. Dans tous les cas, Christophe Dettinger encourt une sanction très lourde pouvant aller jusqu'à sept ans de prison et une amende de 100 000 €. Il est poursuivi pour violences en réunion sur personne dépositaire d'une autorité publique", détaille le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'ancien boxeur Christophe Dettinger fait face aux gendarmes mobiles, le 5 janvier 2019 à Paris lors de l\'acte 8 des \"gilets jaunes\".
L'ancien boxeur Christophe Dettinger fait face aux gendarmes mobiles, le 5 janvier 2019 à Paris lors de l'acte 8 des "gilets jaunes". (MARION VACCA / HANS LUCAS / AFP)