Cet article date de plus d'un an.

Coronavirus : l'emploi va souffrir de la crise en Europe

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Coronavirus : l'emploi va souffrir de la crise
Article rédigé par
France Télévisions

Une étude américaine prévoit que l'emploi va souffrir de la crise du coronavirus. Elle prévoit que plus d'un quart des emplois en Europe soient affectés. En clair que le taux de chômage double dans les prochains mois. Aurélie Schiler, journaliste à franceinfo, décrypte cette étude.

Selon une étude américaine, le premier secteur économique frappé par les conséquences de la pandémie de coronavirus est celui de l'hébergement et de la restauration, où près de trois quarts des emplois sont menacés, ce qui représentent 8,4 millions de personnes. Il y a ensuite le secteur du commerce de gros et de détail, dont 44% des emplois sont en péril, ce qui représente 14,6 millions d'emplois. On retrouve également le secteur des arts et des divertissements, dont la moitié des emplois est menacée, ce qui représente en tout quasiment deux millions d'emplois.

Deux hypothèses envisagées

Pour maitriser cette crise, l'étude américaine envisage deux scénarios. Le premier, le plus optimiste, si le virus est contrôlé en deux ou trois mois de "shutdown" économique, il y aura une hausse du taux de chômage limitée à 7,6% en 2020 avec un retour au niveau d'avant la crise fin 2021. La deuxième hypothèse prend en compte le fait que l'on ne puisse pas limiter le virus. Alors, le taux de chômage augmenterait de 11,2%.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.