VIDEO. Jean-Luc Mélenchon demande aux militaires de l'opération Sentinelle de ne pas tirer

Des soldats vont être mobilisés pour les prochaines manifestations des "gilets jaunes".

"Quand bien même ils en recevraient l'ordre, qu'ils n'y obéissent pas, qu'ils ne tirent pas." Jean-Luc Mélenchon a lancé, vendredi 22 mars, un appel aux militaires de la mission Sentinelle, leur demandant de ne pas tirer même s'ils devaient en recevoir l'ordre, lors des manifestations du 19e samedi de mobilisation des "gilets jaunes", auxquelles il a invité les Français à venir en nombre.

"Je souhaite lancer un double appel", a déclaré le chef de file de La France insoumise, lors d'un point-presse à l'Assemblée nationale. "Le premier aux militaires eux-mêmes, pour qu'ils sachent que nous avons parfaitement compris que leur avis n'a pas été sollicité" à propos de la mobilisation de l'armée lors des manifestations de "gilets jaunes", a déclaré le député des Bouches-du-Rhône.

Le président du groupe LFI a également appelé les Français "à une mobilisation intense ce samedi aux côtés et à l'appel des 'gilets jaunes'".

Il faut que par le nombre soit créée une ambiance qui dissuade de la violence.

Jean-Luc Mélenchon

lors d'un point-presse

Le gouverneur militaire de Paris, le général Bruno Leray, a indiqué vendredi sur franceinfo que "les consignes sont extrêmement précises". Selon lui, les militaires "ont différents moyens d'action pour faire face à toute menace. Ça peut aller jusqu'à l'ouverture du feu", dans les cas où "leur vie ou celle des personnes qu'ils défendent est menacée".

Jean-Luc Mélenchon, le 18 janvier 2019. 
Jean-Luc Mélenchon, le 18 janvier 2019.  (CHRISTOPHE SIMON / AFP)