Reportage 14-juillet : plongée au cœur d'un entraînement des troupes de marine qui célèbrent leur 400e anniversaire

Parmi les troupes mises à l'honneur, en 2022, pour le défilé du 14 juillet, il y aura les troupes de marine, qui célèbrent leur 400e anniversaire. Sept unités défileront à Paris. Reportage avec le 3e régiment d'artillerie de marine, basé à Canjuers (Var).

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Les militaires du 3e régiment d'artillerie de la marine, basé à Canjuers, se préparent à défiler sur les Champs-Elysées, le 14 juillet 2018 (LUCAS BARIOULET / AFP)

C'est sous un violent orage et une pluie battante que l'entrainement au tir se déroule, ce jour-là, sur l'immense base de Canjuers, dans le Var. Cachée dans un buisson de garrigue, une équipe de ciblage a repéré, à la jumelle, une escouade ennemie. "Delta. Personnel à découvert. Delta", lance un militaire dans sa radio.

>> DIRECT. 14 juillet : suivez le défilé militaire sur les Champs-Elysées et l'interview d'Emmanuel Macron à l'occasion de la fête nationale

Ses soldats du 3e régiment d'artillerie de marine (3e RAMa) défileront sur les Champs-Elysées, ce 14 juillet 2022. Ils sont invités spécialement, car les troupes de marine, dont ils font partie, célèbrent leur 400e anniversaire. Six autres régiments vont également participer à la parade militaire. Tous sont rattachés à l'Armée de terre. "Nous sommes héritiers des anciennes troupes coloniales", explique le Colonel Mickael Lentz, chef de corps de l'unité.

>> 14-Juillet : suivez le défilé en direct

Des missions de plusieurs années

À l'entraînement, les militaires manient un véhicule blindé Griffon qui va déterminer lesquels des canons Caesar vont opérer, et sur quels objectifs précis. "Attention pour toute la section. Tirez !" Seul un coup de tonnerre répond à l'injonction de tir : les deux canons Caesar ont pris position, mais le tir n'a été que simulé.

À la création des troupes de marine, "les canons embarquaient sur les bâtiments de la marine nationale pour participer aux expéditions navales de la France, détaille le colonel Mickael Lentz. Une fois qu'ils arrivaient sur les territoires qui devaient être conquis ou protégés, les canons débarquaient et la guerre se faisait." 

Les troupes de marine ont toujours pour vocation de pouvoir être déployées sur du long terme.  "Comme tout régiment professionnel de l'Armée de terre, nous avons vocation à être projetés pour accomplir une mission", souligne le chef de corps du 3e RAMa.

"La vraie spécificité des troupes de marine, c'est que nous sommes tous volontaires pour servir l'Outre-mer, pour les missions longue durée : être affecté deux ou trois ans au sein de nos forces de souveraineté dans nos DROM ou au sein de nos forces pré-positionnées en Afrique."

Colonel Mickael Lentz, chef de corps du 3e RAMa

franceinfo

Le 3e régiment d'artillerie de marine était encore récemment en Guyane ou en Côte d'Ivoire. Leur dernier engagement au combat date de 2017-2018, dans le désert irakien contre Daesh.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Armée et sécurité

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.