Leboncoin, nid d’espions russes ? Les services de renseignement lancent l’alerte

Publié
Leboncoin, nid d’espions russes ? Les services de renseignement lancent l’alerte
France 2
Article rédigé par
L. Feuerstein, E. Bonnasse, V. Travert, A. Fuzellier, P. Labalette, J. Chamoulaud, P. Miette - France 2
France Télévisions

Les services de renseignement français appellent à la vigilance, en raison de la présence d’espions russes sur plusieurs sites de petites annonces. Des étudiants sont pris pour cible.

Des espions sont à la recherche d’informateurs pour Moscou sur Leboncoin, de professeurs de mathématiques ou de Français, issus des grandes écoles ou d’entreprises technologiques qui proposent des cours. Ce sont des cibles de choix pour les espions russes, des cibles à haut potentiel. "Les Russes cherchent via internet des étudiants sur des domaines qui les intéressent et qui sont sensibles comme la recherche nucléaire, la physique nucléaire", détaille Vincent Crouzet, ex-agent de la DGSE.

12 affaires ont été recensées  

À Paris, en 2020, un jeune ingénieur en intelligence artificielle a ainsi été "tamponné", comme disent les services du renseignement. Un expert du KGB l’a contacté sur Leboncoin. Ils se voient dans un restaurant pour des cours de mathématiques. Mais un jour, l’espion se montre plus insistant et lui demande des notes sur le sujet sur lequel travaille l’étudiant et lui propose de l’argent en échange. L’espion russe est ensuite démasqué en pleine transaction et renvoyé en Russie. Douze affaires similaires ont été recensées en trois ans par la DGSI. Pour la première fois, les services alertent et communiquent sur les techniques russes employées et la manière de les déjouer. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.