Attaque à Paris : Gérald Darmanin évoque "un acte terroriste islamiste"

Gérald Darmanin revient sur l'attaque à l'arme blanche du vendredi 25 septembre sur le plateau du 20 Heures. 

Le ministre de l'Intérieur confirme qu'une enquête est ouverte par le parquet anti-terroriste. Deux personnes ont été arrêtées "dont manifestement l'auteur présumé", a précisé le ministre de l'Intérieur. L'individu n'était "pas fiché S" et ne faisait pas partie du fichier des signalements pour la prévention et la radicalisation à caractère terroriste (FSPRT). Il a cependant été arrêté il y a un mois pour un port d'arme ; "un tournevis".

Un acte terroriste 


Il s'agit "manifestement d'un acte de terrorisme islamiste", indique Gérald Darmanin. Il justifie cette hypothèse par le lieu de l'agression, "dans la rue où il y avait Charlie Hebdo" mais aussi par un mode opératoire caractéristique, "des terroristes islamistes". Il dénonce une "attaque sanglante contre notre pays". L'identité du présumé coupable est en train d'être identifiée. Il s'agirait d'un homme arrivé il y a trois ans encore mineur sur le sol national, né au Pakistan. Gérald Darmanin a par ailleurs rappelé l'engagement de la France dans la lutte contre le terrorisme : 1 000 personnes supplémentaires ont été embauchées dans les services de renseignements depuis trois ans et 32 attentats ont été déjoués.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le ministre de l\'Intérieur, Gérald Darmanin, le 29 juillet 2020.
Le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, le 29 juillet 2020. (JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP)