Cet article date de plus de trois ans.

14-Juillet : une erreur au chargement des poudres à l'origine de l'inversion des fumigènes de la Patrouille de France

L'erreur vient d'un raté dans la transmission des informations entre le briefing et le décollage des engins. 

Article rédigé par
Édité par Thomas Pontillon - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La Patrouille de France survole les Champs-Élysées, le 14 juillet 2018.  (OLIVIER CORSAN / MAXPPP)

C'est l'une des images qui a marqué le défilé du 14-Juillet. Les avions de la Patrouille de France se sont emmêlé les pinceaux dans les couleurs du drapeau français samedi, lors du défilé aérien au-dessus des Champs-Elysées à Paris. L’inversion des fumigènes colorés a désormais une explication.

D’après les informations de franceinfo, l’erreur ne vient pas du pilote mais d’un raté dans la transmission d’informations entre le briefing et le décollage des Alphajets de la Patrouille de France.

Une erreur lors du chargement des poudres 

Chaque appareil transporte deux couleurs (blanc et rouge ou blanc et bleu), et c’est au chargement des poudres de couleur dans l’appareil que l’erreur a été commise, le pilote ayant en vol appuyé sur le bon bouton, confirme l’Armée de l’Air.

Au sein de la Patrouille de France, "pilotes et mécaniciens sont mortifiés", selon une source militaire. "Cela arrive, même aux meilleurs", dit-on au Sirpa Air, le service d'informations et de relations publiques de l'Armée de l'Air, qui espère une certaine indulgence "vis-à-vis d’hommes et de femmes qui enchaînent les démonstrations à une cadence infernale".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Armée et sécurité

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.